Imagina

Forum de la communauté WOW RP du serveur 0rigine pour le royaume Imagina
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Son peuple.

Aller en bas 
AuteurMessage
Uktena

avatar

Messages : 345
Date d'inscription : 20/11/2014
Age : 38

MessageSujet: Son peuple.   Ven 21 Juil - 23:13

Harmonie, ou plutôt Hazel, avait apprécié le retour de Blanche, ou plutôt Morgenkriss, la seule autre éveillée Worgen.
Pourtant elle se disputait souvent, l'une trop sociable et l'autre particulièrement isolée du reste des éveillés, elles ne se comprenaient pas toujours.

Pourtant, elles sont sœurs, pas de la même famille, mais sœurs de meute. Tous les worgens sont frères et sœurs, c'est ainsi, c'est dans leur sang, dans leur âme, au même titre que la bénédiction de Goldrinn.

Quoiqu'il en soit, lorsque Blanche était revenu de son exil, Harmonie l'avait accueillit avec joie et avait compatit à son malheur : n'ayant pas réussit a retrouver l'objet de sa quête, Blanche craignait ne pouvoir revenir parmi ses frères.
Hazel lui proposa de rester chez elle, mais sa sœur préféra retourner au village du bois sombre.

Elle la revit quelques jours plus tard, après avoir ressentit une sensation étrange. Comme si une force nouvelle s'était éveillée et l'appelait. Elle se doutait que c'était en lien avec les worgens, alors elle se rendit vers leur village, pour y retrouver Blanche.
Cette dernière avait changé, elle était comme grandit, plus de prestance, plus sure d'elle mais aussi plus sage et posée.
Portant maintenant un épais manteau de fourrure de loup, doté d'une capuche en forme de tête de loup, elle avait quelque chose d'impressionnant, une chose qui, dans le cœur d'Hazel, imposait le respect. L'impression d'être plus petite même, bien que la rousse, plus en forme physiquement sous sa forme humaine, faisait facilement une ou deux tête de plus sous forme animale tout en ayant l'air plus large et plus sauvage que sa comparse.
Mais les atours de la prêtresse et sa nouvelle stature lui imposait le respect et la modestie, attirant de fait sa sympathie.




Revenir en haut Aller en bas
milinda

avatar

Messages : 420
Date d'inscription : 26/01/2012
Localisation : Val d'Oise

MessageSujet: Re: Son peuple.   Dim 30 Juil - 11:20

Ceux qui, ce soir-là, se sont approchés du village worgen de la forêt sombre auraient pu percevoir de vifs grognements et parfois même des hurlements lupins. Dans le village, autour du feu, le débat était très animé. Ralaar n’était pas là et tous les autres membres du conseils et le horde des Loups-noirs étaient tournés vers Morgenkriss qui, gonflée par une foi sans faille en sa mission, foi qui lui avait été insufflée quelque temps auparavant par son dieu lui-même, Goldrinn, exhortaient ses petits à se rapprocher des humanoïdes qui peuplent la forêt verte.

« Que veux-tu que nous allions faire parmi ces faibles créatures sans intérêt autres que les quelques morceaux de viandes avariés qu’ils jettent sans conviction au pieds notre autel des dons ? Il ne valent même pas que mes crocs entre dans le chair pour leur montrer que prix de la vie ! »

Ainsi s’exprimait Sjisstar, le plus jeune worgen du conseil.

« Pourquoi te crois-tu supérieur à eux, Sjisstar ? » lui jeta Morgenkriss. « Crois-tu que tu sois meilleur qu’eux ? Es-tu capable de construire, de tisser toi-même tes vêtements ? Connais-tu la musique, l’art de l’écriture ? Tu as certainement connu tout cela, mais tu ne t’en souviens plus. Tu ne sais plus qui tu es hormis que tu es fier de tes griffes et de tes crocs parce que tu peux déchirer un faon ou une biche avec. Quelle supériorité cela te donne-t-il ? »

« Et pourquoi devrait-on t’écouter, toi qui a échoué dans la mission que t’a donne notre Grand Alpha ? »

La question avait jaillit de la gueule de Barchior comme une flèche sensée atteindre directement le cœur de sa cible. C’était sans compter sur l’armure que la foi de Morgenkriss avait forgé tout autour d’elle. Certes, l’échec avait été éprouvant pour elle au point qu’elle avait envisager de ne jamais revenir parmi les sien, mais la force que lui avait donné son dieu la portait et la flèche ne toucha pas son cœur et ricocha ainsi vers Barchior :

« Mon maître n’est pas Ralaar. Ralaar n’est qu’un loup-noir comme vous et moi qui a gagné sa place d’alpha sans que personne ici ne se souvienne comment, ni pourquoi. Mon maître est le Grand Loup Blanc, Goldrinn, notre dieu à tous. C’est lui qui m’a poussée à venir vous parler. Entendez sa voie ! Elle s’exprime à travers la mienne. Ou craignez d’entendre son hurlement, quand il sera si en colère que plus rien ne pourra vous protéger contre son courroux. »

« Si tu revendiques la place de Ralaar, alors, il te faudra l’affronter en combat régulier » Hurla Keregamor. Morgenkriss lui rétorqua :

« Je ne revendique pas la place du Grand Alpha. Je suis une servante de Goldrinn, une "prêtresse" comme disent les gens de la forêt verte. Mais sachez que je n’ai pas peur de Ralaar car que je suis portée par la griffes du Grand Loup Blanc. S’il faut le combattre, je le ferai. Et alors vous comprendrez l’absurdité de ce défi stupide. Ralaar n’est pas au dessus des dieux ! »

Ainsi continua le débat. Rien ne fut arrêté sinon que le conseil devait informer le Grand Alpha des propositions de Morgenkriss. Pourtant, quelques loup-noirs du village qui avaient tout entendu la suivirent jusqu’à Croc-noir. Arrivés sur la place de l’ancien village humain, ils formèrent un cercle autour de Morgenkriss pour lui témoigner leur allégeance. Morgenkriss ressentit un étrange sentiment, une sorte de joie contenant une impression de victoire mêlée d’espoir. Elle n’avait encore jamais ressentie ce genre de sensation depuis qu’elle était sortie de la crypte des terres grises. Sous forme humaine, elle leur tendit les paumes de ses mains et tous, un à un, vinrent les lui lécher en signe de déférence. Elle se dit alors que, peut-être, ces loups là venaient de retrouver un peu de leur ancienne humanité.

Revenir en haut Aller en bas
http://philippecatoire.free.fr/
jeffsam

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 22
Localisation : Port-Vendres

MessageSujet: Re: Son peuple.   Jeu 26 Juil - 22:17

Il était temps pour lui de rencontrer les siens, ceux de son peuple... Ruine était prêt, il chassa de longues journées pour gagner leur confiance et leur respect avant de se présenter devant l'entrée de Croc-Noir. Ruine fût accueillit par Ralaar en personne, qui en plus d'être lui aussi un Kal'dorei-Worgen, se trouve être l'Alpha des Worgens de Croc-Noir. S'en est suivi une démonstration d'intimidation animal entre les deux personnes avant que tout deux en viennent à adopter les formes Worgens respectives. Les intimidations cessèrent et une discussion prit la suite. Ralaar invita Ruine à pénétrer dans le village et lui montra ensuite la "Copie" de la Faux d'Elune. Une arme magnifique... Créée par les dieux. Un manche aux traits si fins et aux détails si poussés...sa lame, faite avec le croc du dieu loup Goldrinn , si affûtée... La "Copie" est impressionnante, l'originale doit être une pure merveille. Ralaar expliqua à Ruine la véritable puissance de la Faux, elle permet à son utilisateur d'unir les worgens du monde entier mais pas que...elle permet aussi de libérer ceux coincés dans le Rêve.
Sachant cela, Ruine écarquilla les yeux en regardant Ralaar.
Ce dernier fit ensuite une proposition à Ruine, il lui demanda de trouver la Faux originale du Dieu Goldrinn. Ruine y voit une occasion d'aider son peuple à s'unir et se développer, et se rapprocher du dieu Goldrinn en lui faisant l'honneur de retrouver son Croc perdu.
Ralaar informa Ruine de la présence d'une "Soeur" loin dans le nord, une dénommée Morgenkriss, elle aussi est à la recherche de la faux, mais cela fait un moment qu'elle est parti et Ralaar se soucis de son état. Ruine prometta alors à Ralaar de retrouver Morgenkriss ainsi que la Faux Originale et de revenir dés que cela sera fait.
C'est ainsi que "Croc-Mortel", nom que Ruine avait dans l'ancien monde et que Ralaar lui révéla, se mit en marche vers les terres du nord pour retrouver la soeur perdue et la Faux du Dieu Goldrinn.
Le voyage risqua d'être long et dangereux, mais les convictions et la foi qui animent Ruine lui permettront d'arriver au bout de ses objectifs, coûte que coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Son peuple.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Son peuple.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagina :: [RP] Imagina :: Le Grand Livre-
Sauter vers: