Imagina

Forum de la communauté WOW RP du serveur 0rigine pour le royaume Imagina
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Autel de la Nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tezca



Messages : 68
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: L'Autel de la Nature   Lun 1 Déc - 15:49

C'est en discutant avec Moustache et Papillon de leur sacrifice qu'une idée fusât dans la tête de Brume.

La nature n'avait presque plus de force ici. Pas de plantes, des prédateurs omniprésents. Plutôt que demander des faveurs à la nature, elle allait l'aider. Elle avait déjà de quoi vivre. L'idée était de déposer en offrande les trophées et la viande récupéré sur les prédateurs omniprésents de la vallée pour que leur force serve la nature et la renforce, tout en participant a rétablir l'équilibre.

Elle trouvât vite une stèle parfaite pour faire un autel. Elle allât alors saisir un morceau de charbon de bois dans les reste d'un feu fait dans la journée, et écrivit un message éphémère sur la stèle dans l'espoir d'attirer l'attention des dieux, en attendant de pouvoir le graver.

"Autel en hommage à la nature. Puisse-t-elle trouver la force de briser le règne de la mort."

Avec l'aide de Papillon et Moustache, Brume allât chercher dans leurs réserve personnelles respectives, les viandes et trophées récupérés sur les prédateurs.

Ils les déposèrent ensemble sur la stèle. Les plus belles viandes, les crocs les plus coupants, les griffes les plus acérées, les écailles les plus robustes. Puis Brume se mit a psalmodier tout haut.

"En hommage a la nature. Puisse-t-elle trouver la force de briser le règne de la mort.

Avec humilité, nous te demandons d'accepter ces offrandes des prédateurs de la région.
Puisse leur force devenir tienne, et t'aider à rendre cette terre a nouveau fertile.
Puisse-t-elle t'aider a briser le règne de la mort."

Elle priât intérieurement avec ferveur pour que la vie rejaillisse.

Puis au bout de quelques minutes, ne voulant pas non plus gêner ses deux camarades qui n'avaient pas suivit la même voie qu'elle, elle mis fin a sa petite cérémonie improvisée en espérant que cela aiderait la nature.

Papillon conclu par "Puisse la terre reprendre vie et fleurir de milliers de pétales multicolores !"
et moustachu promis de se battre pour ça aussi.

Ces paroles réconfortèrent le cœur de Brume. Elle décidât alors de les suivre pour vérifier si le coffre magique n'était pas de retour. En revenant, Moustache et brume constatèrent qu'il n'y avait plus une seule trace des offrandes. A la place, un feu vivace brulait sur la stèle, sans rien pour l'alimenter.

Moustache fut un peu surprit que ce soit du feu, mais Brume sautait de joie. Le message était passé.
Et il y avait eu une réponse.

Par contre graver la stèle allait devenir un peu plus compliqué avec ces flammes permanentes dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Tezca



Messages : 68
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Re: L'Autel de la Nature   Sam 6 Déc - 14:48

Continuité de l’œuvre

Brume avait succombé sous les crocs des rats.
Cette expérience traumatique lui a demandé quelques temps pour s'en remettre, bien que les dieux lui aient donné une second chance.

Elle se sentait finalement en sécurité dans la crypte originelle.

La faim la tiraillant, elle entreprit de ressortir.

Elle entendit quelques voix venant d'au dessus, mais il fallait avant tout qu'elle mange.
Elle se mit en quête d'un repas.

Passant devant l'autel de la nature, elle se rendit compte que sa fleur avait diminué en taille.

Elle ressentit alors un pincement au coeur, elle ne pouvait pas se permettre de douter, sinon sa petite fleur mourrait.
La mort l'avait pourtant emporté une fois. Il fallait trouver un moyen de pereniser sa démarche.

Chacun est libre de choisir sa voie, mais il fallait laisser des instructions d'aventure après sa mort, quelqu'un voudrait reprendre le flambeau.

Elle continuât sa route et tachât de refouler une panique naissante a la vue des rats.
Elle parvint a se maitriser suffisamment pour chasser de quoi se nourrir.

Le repas la soulageât.

Elle retournat discuter avec les autres non loin du refuge.
Elle apprit la mort de Papillon.
Un peu peinée mais tachant de le cacher, elle s'endormir auprès de Thor, dont le pelage doux tenait chaud.

Son sommeil fut de courte durée. Elle ne se sentait pas bien. La mort de papillon était vraiment présente dans son esprit.

Elle se mit en quête de planche par trop pourries qui pourraient au moins servir de support pour des gravures, et munie d'un caillou un peu pointu elle commençât a graver.

Sur la première planche :

"Autel en hommage à la nature. Puisse-t-elle trouver la force de briser le règne de la mort."

Sur la seconde:

"Toi qui lit ces lignes, si tu veux pérenniser le combat de la nature sur la non-mort, place tes offrandes sur l'autel, et prie avec humilité la nature de bien vouloir les accepter."
Elle plaçât la première planche bien en vue, juste sur le coté de l'autel.

Et cachât la seconde derrière l'autel.

Elle contemplât

Elle put alors se nourrir et déposer le reste sur l'autel de la nature, en priant les dieux d'accepter son offrande. Répétant son laïus désormais bien rodé.

La nature ne semblât pas accepter immédiatement, peut être avait elle oublié quelque chose?

Peut être qu'elle n'avait pas faim. Ce n'était pas grave, elle l'accepterait peut être plus tard.

Elle déposât un petit bout de viande au pied de la fleur, puis se remit a prier sur l'autel, demandant a la nature et a la lune qui l'observait de bien vouloir prendre soin de l'âme de son amie papillon.

Brume pleura et pria ainsi jusqu'a l'aube, puis se décidât ensuite a retourner se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Tezca



Messages : 68
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Re: L'Autel de la Nature   Dim 7 Déc - 13:58

La fleur

Brume ne dormait pas bien cette nuit la, Thor était mort définitivement dans la journée. Et elle l'appréciait beaucoup.

Se levant, elle retournant au refuge de la vallée. Elle prit son stock de viande qu'elle destinait aux rats. La viande allait être pourrie et inutile si on attendait trop. Elle décidât alors d'en faire don a la nature le déposant sur l'autel et priant la nature d'accepter son offrande.

"Accepte cet humble offrande. Puisse cette viande de crocodile, ces crocs et ces écailles, te transmettre leur force, et t'aider à briser le règne de la mort."

Elle priât ainsi une demi-heure. Puis remarquât que la fleur avait encore été coupée.
Elle soupirât un peu découragée. A quoi cela leur servait?

Elle regardât intensément au pieds de la tige coupée mais ne vit rien. La fleur allait-t-elle revenir?

Cette fois ci elle ne raterait pas sa naissance. Elle allât chercher une planche correcte pour pouvoir graver dessus avec un caillou pointu. Et se postant a coté de la place de la fleur elle l'encourageât.

"Allez petite fleur, courage. Nous finirons par triompher. Tu es plus forte que la mort."

Puis commençât un long travail de gravure selon les précepte qu'elle avait entendu.

"Les druides sont les gardiens de la nature. Il la protège et ne fait qu'un avec elle.

Pour un druide, même un brin d'herbe peut être une source de savoir.
Une fleur est un professeur.
Un arbre un grand maitre.
Et les animaux de grands savants.

Il ne faut pas oublier d'écouter et surtout res..."

La planche était trop petite pour la fin du message. Mince. Tant pis, l'essentiel était dit. Elle déposât la troisième planche a coté de la seconde derrière l'autel.

Puis elle observât la fleur coupée, un mouvement avait attiré son regard.
La fleur repoussait a une vitesse folle.

Brume l'encourageât et l'acclamât, et la fleur retrouvât vite sa splendeur habituelle.

Brume lui parla et la bichonnât. Puis elle essayât par tout les moyens de l'écouter. De l'observer.
Outre son doux parfum, la fleur avait un coté envoûtant.

Même si Brume n'arrivait pas encore a entendre la fleur, elle continuât de l'observer.

La fleur qui triomphe de la mort!
Revenir en haut Aller en bas
Tezca



Messages : 68
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Re: L'Autel de la Nature   Dim 7 Déc - 17:30

La fleur - Bis

Brume étudiait sa fleur depuis le début de la journée. Tachant de l'écouter, de l'étudier.

Tempérance et moustache était passés.

Moustache était repartis, saphir été arrivée.

Une discussion sur la fleur s'engageât.

Tempérance voulait aider. Le fait est que tempérance est munie de bonne facultées d'analyses.

Elle poussât d'abord Saphir et Brume a dire ce qu'elle voient et comprennent, utilisant sa base logique pour les orienter.

"Elle utilise la lumière pour trouver de l'enerie, et la nuit elle dort.
Ses racines lui permettent de trouver a boire et a manger dans la terre.
Elle est douce et délicate.
Elle sent bon et apaise.
Elle semble fragile et pourtant quant on la coupe elle renait."

Tempérance approuvant et reformula de façon logique.

"Elle prend sa force dans le sol.
S'en sert pour croitre.
Pour régénérer.
Et la change en parfum, feuilles, pétales.
Sans discontinuer."

Brume fit une petite moue.

"Tempérance est vraiment douée pour ça."

Saphir approuvât.

"Même si c'est dur de la comprendre."

Tempérance continuait.

"Elle se base sur sa racine, si la tige ne peut plus tenir, elle tombe, mais la racine rassemble a nouveau la force du monde pour faire repousser le reste.
Puiser dans le sol, utilise la force, accumuler, s'épanouir. Recommencer.
Ca vous a éclairées?"

Saphir cherchait les liens.
Brume eut une fulgurance. "Tu es comme la fleur, tu fais partie de la nature" C'est ce que lui disait l'envoyée.

"Un corps...c'est comme une tige coupée...Est-ce que si on puise l'énergie de la terre et qu'on l'accumule, on peut faire renaitre le corps?"

Saphir et Tempérance ne saisissaient pas.

"Je crois que j'ai compris ce que la fleur voulait me dire grace a Tempérance!
Il faut faire comme la fleur."

Saphir interrogeât.
"Puiser la force dans la nature?'

Brume opinât.
"Le sol, le soleil, la lune. Il y a de la force et de la vie, du moins, les éléments pour la vie."

Brume montrât la fleur.

"Elle est une fleur, elle fait partie de la nature. Or, je fais partie de la nature aussi, je suis donc comme la fleur. Et tu es comme la fleur. " Elle montrat tempérance. "Elle est comme la fleur."

Puis après un instant bref ou elle réalisât la portée de sa possible découverte.

"Thorr est comme la fleur...sa tige est coupée...alors...si je fais comme la fleur, et que je joue le role des racines....je pourrais peut être faire repousser quelqu'un...!
Il faut essayer!"

Saphir fut enjouée a cette idée.

"Et a nous deux on y arrivera peut être encore mieux!

Les deux disciples de la nature s'accordèrent de vite tenter le coup.




Les esprits
 
Brume avait eu vent de rumeurs sur la mort de son amie Saphir.
Elle s'efforçait de ne pas y croire sans preuve, se voiler la face. Trop d'amis tombaient ces derniers temps sans qu'elle n'y puisse rien.
 
Alors qu'elle faisait une blague a Blanche en compagnie de Tempérance, l'esprit de Saphir résonnât dans sa tête.
 
La communication s'établit.
 
Elle put alors retrouve son corps et le ramener a l'autel de la nature. Elle posât délicatement l'enveloppe brisée de son amie en compagnie de quelques offrandes.
 
Tout était réuni. Elle avait le corps et l'esprit de son amie. Elle allait pouvoir tenter de tirer les enseignements de la fleur.
 
Elle essayât longuement de jouer le rôle des racines, puissant dans la force de la terre pour permettre à Saphir de revenir mais rien y faisait.
 
C'est alors que l'envoyée de la nature arrivât et lui expliquât que les plantes et les animaux sont différents, la méthode n'était pas la bonne.
 
Après une conversation très instructive Brume dût faire face a un choix. Mourir pour son amie ou devenir une druide en suivant la voie des sages.
 
La mort ne la tentait pas trop. Elle avait un caractère trop définitif à son goût. Mais elle comprit qu'il fallait être fou avant d'être un sage. Et que la proposition de sa mentor n'était pas un "ou", mais un "et".
 
Elle rejoignit alors le monde des esprits, tachant de retrouver celui de Saphir, gardant tant bien que mal le contact avec sa mentor. La menant dans un lieu étrange, plus facile a localiser pour qui ne fait pas partie du monde des morts.
 
Et, avec de la concentration, de la patience, et du courage, les deux amies furent sauvées.


Dernière édition par Tezca le Mer 17 Déc - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jeylin

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: L'Autel de la Nature   Mar 16 Déc - 19:03

Ebène

Saphir avait trouvé plus tôt dans la journée le corps inerte d'un félin sur le bord de la route, non loin du village au nord des marais. Elle caressait doucement le pelage de la bête avant de s'en saisir doucement. Chaque pas était de plus en plus dur, mais elle ne fléchissait pas. Elle monta la colline séparant les deux régions et repris sa respiration. A peine quelques minutes plus tard elle entama la traversée de Deuillevant, esquivant scorpides et rats.

Saphir déposa délicatement le corps sur l'Autel de la nature. Elle prie soin d'observer chaque plaies de l'animal et de les refermé avec du fil ainsi qu'un petit os de rat qu'elle avait taillé en pointe, s'en servant comme d'une aiguille.

La trolesse caressa encore l'animal avant de s'agenouiller devant et de prier la Nature. Elle espérait que l'âme d'Ebène -fidèle compagnon de Gribarbe- puisse rejoindre ce corps et reprendre la vie qui lui avait injustement été volée par le gros Troggs.

Elle resta ainsi a prier pendant plusieurs heures.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Autel de la Nature   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Autel de la Nature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagina :: [RP] Imagina :: Actions-
Sauter vers: