Imagina

Forum de la communauté WOW RP du serveur 0rigine pour le royaume Imagina
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lune de mes jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeylin

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 21

MessageSujet: Lune de mes jours   Mar 30 Déc - 2:04

Informations :

Nom : Lune
Âge : Jeune
Race : Elfe
Résidence : Repaire de la Horde Blanche Inconnu

Description

Taille : Un peu plus d’1m75.
Silhouette : Svelte.
Couleur des yeux : Vert.
Couleur des cheveux : Blond platine.
Signe particulier : Piercings aux oreilles. Tatouages en forme de soleil dans la nuque.
Description brève : Svelte et élancée, Lune et une elfe plutôt fine. Ses  cheveux blonds laissent entre apercevoir un tatouage de soleil dans sa nuque. Ses traits son fin, ses pupilles vertes brillent de temps à une autre d'une étrange lueur. Depuis peu, elle a une forme de flamme rosée sur le flan droit.


Histoire :

Un tas d'os. Des murs en pierre glaciale. Un énorme rocher au milieu d'une petite étendu d'eau. Voilà ce qu'Elle vit en ouvrant les yeux entre les mèches blondes qui lui barraient le visage. Elle resta là, un instant, à se demander qui Elle était. Elle établissait tout d'abord une rapide description d'elle-même : assez fine mais tout de même musclée, des longs doigts fins, une chevelure de couleur blond clair touffue mais lisse, une poitrine discrète mais marquée et, pour finir, une multitude de petites cicatrices un peu partout sur son corps. Elle s'approcha de l'eau pour contempler son reflet. Des pupilles d'un vert éclatant, une fine bouche, un nez bien dessiné et de grandes oreilles. Elle remit rapidement ses cheveux en place et entama la visite de l'endroit. Rien. Il n'y avait rien mis à part des pierres gravées. Elle décida alors de s’engouffrer dans l'eau, retenant sa respiration. Elle attrapa le bord et se hissa lentement. Elle était maintenant trempée jusqu'aux os et, comme si cela ne suffisait  pas, elle se fit prendre en chasse par une immonde forme fantomatique. Elle comprit rapidement que la chose ne la lâcherait pas et commença à la frapper, le plus fort qu'elle le pouvait. L'esprit disparut. Elle en avait triomphé. Elle regagna l'entrée de la crypte et pu enfin sortir non sans avoir joué des poings.

Elle prit une longue bouffée d'air et leva les yeux vers le ciel, avançant doucement. L'endroit était plutôt funeste. De grands arbres sinistres élevaient leurs cimes dans les airs. C'était plutôt terrifiant,et peu accueillant. Tout semblait tourné vers la mort. Rien ne vivait. Elle avança lentement entre les pierres, regardant l'imposante tour qui trônait au milieu de la vallée, se demandant si elle était habitée. Elle se retrouva au milieu des rats, et son estomac commençant à gronder, elle se jeta sur l'un d'eux, le tuant puis le dévorant. Elle en ramassa ainsi plusieurs, les attachants par la queue pour les transporter plus facilement. Alors qu'Elle allait repartir, elle fut surprise par une immense bête à corne qui semblait transporter un cadavre. Elle recula vivement. L'animal entama cependant la conversation, l’incitant à la suivre. Elle s’exécuta, tenant malgré tout ses distances. Une petite troupe attendait non loin, c'est ainsi qu'elle fît la rencontre d'un frère de son peuple. Il était si différent des autres, quelque chose se dégageait de lui, et elle l’avait senti dès le début.

Blanche l’intégra rapidement à la Horde Blanche après à peine quelques échanges. Elle du, donc, accompagnée de ses nouveaux camarades, aller chercher quelques feuilles afin de se faire une couchette dans l'antre de la communauté. Elle découvrit dans la pénombre de la nuit, le marais. L'air était humide, elle l’huma un instant avant de reprendre sa course. Ils arpentaient à tâtons, cherchant du regard les tas de feuilles et tombèrent au détour d'un arbre sur deux autres survivants. La grande à sabots observa un instant les deux elfes et leur attribua rapidement un nom. Elle serait Lune. Et celui qui l'accompagnait, Soleil. Deux noms complémentaires, elle s'en réjouissait. Ils rejoignirent le campement et s'installèrent dans un coin.

Elle s'éveilla doucement, retirant  les feuilles de ses cheveux avant de se redresser. Elle était seule, les autres avaient sans doute du partir un peu plus tôt. Elle enfila son armure et empoigna ses armes. Lune se dirigea vers le marais, chassant quelques proies. Elle se retrouva dans un village qu'elle observa longuement, et au détour d'un bâtiment elle aperçut Soleil, visiblement accompagné. Lune ressortit aussi vite qu'elle était entrée, s'engouffrant dans les marais, elle finit par atteindre la plage. Elle resta là, un instant à observer cette grande étendue d'eau, laissant son esprit se perdre au rythme des remous des vagues. Lune veilla ainsi une bonne partie de la nuit, jetant de temps à autres les pierres qu'elle trouvait, se faisant happer par les eaux. Elle s'appuya ensuite contre une carapace de tortue et s'endormit rapidement.

La houle matinale vint picoter son visage. Lune ouvrit lentement les yeux, visiblement gênée par le soleil qui faisait son apparition. Soleil. Elle se demandait bien ce qu'il faisait. Elle haussa les épaules et se redressa lentement avant de s'étirer. Elle se saisit de ses armes et se dirigea vers les daims. Elle en attira un à l’écart des autres, et d'un geste vif et précis lui mit un coup dans la nuque. La bête s'effondra, morte. Elle ramassa la viande qu'elle pouvait offrir. Et la dévora aussi rapidement qu'elle l'avait tué, laissant les restes aux ours qui vivaient non loin. Lune se dirigea ensuite à la grotte. Elle déposa quelques breloques dans le coffre, et alors qu'elle allait sortir, elle rencontra  Blanche, en pleine discussion avec un nouveau venu. Lune fût alors chargée de tester l'inconnu afin de savoir s’il était apte à rejoindre les rangs de la Horde Blanche. Sous le commandement de l'elfe, le nouveau s'attaqua à une bande de bêtes d'eau. Elle l’incita ensuite à aller s’entraîner sur les rats avant qu'elle ne lui donne sa prochaine mission. Alors qu'elle rentrait dans la base, elle croisa finalement le chemin de Soleil. Elle n'eut à peine le temps de lui parler qu'elle fût appelée par l'inconnu. Ensemble, ils le rejoignirent et, au fil de la discussion, ils le nommèrent Ombre . Lune lui recommanda de se tourner vers le marais et d'aller chercher des feuillages pour sa couche.

Lune était enfin seule avec  Soleil. Elle le surveillait depuis qu'elle l'avait croisé, ne sachant expliquer pourquoi elle agissait ainsi. Elle éloignait ceux qui le cherchaient lorsqu'il s'était isolé pour appeler un Dieu, ou du moins une entité supérieure. La discussion tourna rapidement autour de cela, il se demanda pourquoi elle le suivait. Après quelques hésitations, elle avoua finalement qu'elle l'admirait, sans vraiment savoir pourquoi.  Ces deux-là se ressemblaient. Ils avaient la même approche du monde, de la mort. Et tout deux l'avaient bien compris. Soleil lui expliqua longuement ce qu'il avait découvert, Lune buvait ses paroles, elle semblait captivée. Elle lui jura fidélité, promettant de ne jamais trahir ses secrets et de toujours être à ses côtés.

Lune glissa sa main dans celle de Soleil qui passait une lame entre celles-ci. Il retira lentement la dague, coupant au passage les deux mains. Le fluide rougeâtre des deux êtres s’entremêla formant ainsi un pacte de sang. Leurs destins étaient maintenant liés. Lune était la seule à connaître la nature de Soleil, et il était le seul à la comprendre réellement.


Dernière édition par Jeylin le Mer 14 Jan - 0:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jeylin

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 21

MessageSujet: L'éveil du demi-être   Dim 4 Jan - 14:17

Lune était restée quelque peu traumatisée par l'un de leur sacrifices. Voir ainsi la vie quitter le trogg lui glaça le sang. Elle pensait être suffisamment forte pour supporter toute sorte de choses aux côtés de celui qu'elle admirait, mais cette sensation désagréable était trop forte. Cette nuit là, elle ne parvint pas a dormir, préférant retourné auprès des carapaces de tortues. Il semblait que les remous de l'eau et le tintement de la pluie a la surface de la mer l'apaisait. Elle observa de longues minutes, faisant ainsi le vide dans son esprit. Lune serra le poing. Elle ne pouvait abandonner celui qui lui apportait tant, et elle n'en avait de toute manière pas envie. Elle effaça rapidement de son esprit troublé ses idées saugrenues avant de finalement trouver le sommeil pour quelques précieuses heures.

Quelque temps plus tard, elle rencontra Soleil, qui l'a rassura rapidement. Elle se sentait en confiance avec lui, et lorsqu'il effleura sa joue, elle ne pu que l'approuver de nouveau. Lune buvait chacune de ses paroles, sans la moindre méfiance ni once d'hésitation. Un amour aveugle qui la rassurait. Il l'attrapa par l'épaule avant de se diriger ensemble sur le lieu du prochain sacrifice. Ce fut donc deux troggs, aussi laid que les précédents. Lune, qui ne voulait décevoir Soleil, construisit avec hardeur le bûcher. Cette fois, elle contempla les flammes dévoré la vie de ses humanoïdes d'un peu plus loin. Elle restait troublé par la vision qui s'offrait a elle, mais bien moins qu'auparavant, se souvenant des dires de Soleil. Ils abordèrent et élaborèrent ensuite la suite du plan ensemble. Lune, toujours dans l'optique de ne pas décevoir son aimé, réclama la possibilité d'amadouer le prochain sacrifice elle-même. L'elfe accepta finalement, non sans hésitations.


Comme le plan l'annonçait, Lune se rapprocha d'Harmonie. Toute deux passèrent de bon moment ensemble. A parler de tout et de rien, a rire ensemble. Elle lui offrit de la nourriture, comme le prévoyait le plan initial. Harmonie la dévora rapidement sans se douter de rien. Elle avait la confiance de l'Humaine. Même peut-être un peu trop, cette dernière lui volant un baiser. Lune fût a la fois surprise et dégoûtée, pensant simplement a l'elfe qu'elle admirait. Elle renferma ses sentiments et pris ce dernier en ricanant. La première partie du plan était effectuer, elle en informa rapidement Soleil qui en semblait plus que satisfait.

« Lune, ma Lune »

C'est ainsi que Soleil l’appela ce soir là. La suite allait maintenant se dérouler, et il ne fallait pas qu'il en soit déçu. Comme convenu, Lune retrouva Harmonie, et prétextant qu'elle recherchait un livre qui parlait du travail du cuir, elle l'attira au fond de la cave. Il semblait que l'endroit était parfait. Remerciant Harmonie, elle lui offrit le steak initialement empoisonné par Soleil ainsi que du Thé qu'elle avait eu dans la Tour. A sa grande surprise, Harmonie le recracha aussi rapidement qu'elle l'avait avalé. Elle passa sa main dans le dos de l'humaine, elle était agacé mais n'en montra rien, préférant mimer de la compassion. Heureusement pour elle, Soleil se glissa dans son dos et l’assomma d'un violent coup de bâton. Lune l'attacha rapidement a l'aide de lanières de cuir, et alors que Soleil entama le tracé de son habituel dessin, une petite étincelle rouge apparut. C'était Irmansuul, qui s'adressait a l'elfe d'une voix faiblarde. Lune n'écouta que d'une oreille, trop occupée par nouée les lien d'Harmonie et a la fois trop perturbée par la vision qui s’offrait a elle. C’était la première fois qu'elle pouvait l'observer. Celui dont Soleil lui parlait tant.

L'aura du maître de la tour posait apparemment beaucoup de problème, et perturbait l'activité du feu secret. Il fallait y remédier. Soleil perdit son sang froid, il était a la fois énervé contre Irmansuul qui ne l'avait pas prévenu et probablement contre lui même qui n'y avait pas pensé. Lune essayait tout de même de le calmer, rattachant les liens d'Harmonie qui s'éveillait lentement. Le feu secret réclama le corps de l'humaine, et alors qu'elle mordait Soleil dans un excès de rage, l’étincelle prit possession de son corps. Harmonie perdit connaissance sur le coup, il fallait maintenant la porter pour la sacrifier ailleurs.


C'était sans compter sur la présence fortuite de Tempérance, qui guettait étrangement dans leur direction, et qui, pour une raison totalement inconnue ne voulait pas bouger de l'angle de vue que lui offrait sa place. Malgré plusieurs tentatives, elle ne voulait se déplacer ou simplement s'occuper à autre chose. Lune sortit enfin, et jouant de persuasion, proposa d'entrer dans la Tour du maître. Elle réussit finalement a l’emmener devant la porte, ce qui offrit a Soleil la possibilité de porter Harmonie afin de la sacrifier plus haut. Lune n'assista pas a la suite, trop occupée à retenir l'humaine qui n'en faisait qu'à sa tête. Elle était amère, et cela se ressentait probablement dans ses paroles. Elle parvint a s’éclipser, laissant Tempérance a Jade, providence qui l'occupa ainsi un moment.

Lune s'engouffra dans la caverne de la Horde blanche, lieu où elle devait retrouver Soleil. Elle ne l 'y trouva pas, un sentiment d'abandon se saisissait d'elle. L'elfe retourna dehors, hurlant le nom de son aimé. Elle ne le trouvait pas.

Un déluge submergea la vallée, glaçant Lune jusqu'au sang. Elle ne perdit pas espoir, allant même jusqu'au marais. Elle ne le trouvait pas. L'elfe décida finalement d'attendre là, debout. La pluie s'abattait ainsi sur elle, telles de puissantes lames qui fendaient le vent. Elle ne pu que subir se torrent à la fois diluvien et émotionnel.

Le Soleil vient toujours après le mauvais temps. Le cri perçant de l'elfe vint effleurer Lune. Il était là, quelque part, et il la cherchait. A sa grande surprise, Harmonie l'accompagnait, courant partout comme une bête enragée. C'était même ce qu'elle était devenue. Et elle allait ainsi rester en vie.

Lune surveilla toute la nuit le demi-être. Beaucoup de sentiments se mélangeaient : Elle était a la fois déçue, amère et triste. Elle pensait enfin approcher le Soleil, mais s'en écrasa loin. Lune ne pouvait que le contempler de loin, et pour l'instant elle devait s'en satisfaire.

Revenir en haut Aller en bas
Jeylin

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 21

MessageSujet: Renaissance de l'astre   Mar 13 Jan - 20:29

La fatigue pouvait maintenant se lire sur le visage de l'elfe. Lune parcourait de long en large le marécage, courant après Harmonie qui ne cessait de galoper un peu partout, s'adonnant a son activité favorite : la chasse. Elle tuait n'importe quelle bête avant de la dévoré, crue et parfois a même la carcasse. Lune se rapprochait d'elle. Encore plus maintenant que l'esprit d'Harmonie avait laissé place à celui d'une bête. Il semblait que l'humaine n'appréciait et ne supportait que la présence de Lune. Mordant ou grognant simplement ceux qui tentait de s'approcher d'elle. Elle prenait cependant soin du semi-animal, comme Irmansuul le voulait, la promenant un peu partout.

Lune avait également réfléchit à un astucieux moyen d'expliquer l'état de l’humaine. Harmonie priant un dieu étrange, la solution était toute trouvée. Tous semblait y croire sans se douter de la causée réelle de sa transformation, Lune s'en sentait soulagée, elle n'avait plus besoin de s'en inquiéter.

Soleil les rejoignaient souvent, et alors qu'Harmonie s’aventurait une nouvelle fois sans trop réfléchir dans les marais, Soleil fut attaqué par une nuée de bête d'eau qui s'arrachait le bout de viande qu'il était. La voyageuse de nuit l'emporta rapidement, l'elfe rendit son dernier souffle. Lune fût un instant tétanisée, tout son corps était prit de tremblement elle resta là, quelques instant, les larmes roulant sur ses joues légèrement rosée par le vent frais. Elle tomba à genou, elle venait de perdre l'astre de sa vie. Lune attrapa le corps sans vie de Soleil, se penchant sur lui hurlant qu'on lui vienne en aide. L'elfe était perdue sans lui et ne savait que faire.

Ombre surgit finalement, et partit aussi vite qu'il était arrivé quémander l'aide de Sha'or a Hautemaisons. Lune impatiente et désespérée de ne le revoir revenir prit la décision de partir elle même a la recherche de quelqu'un ou de quelque chose susceptible de l'aider. Elle erra un moment entre les grands arbres. Elle ne parvenait a se clamer, et ne parviendrait encore moins a articulé si elle croisait le chemin d'une quelconque âme charitable susceptible de lui apporter l'aide nécessaire a la résurrection de son aimé.

Lorsque finalement elle se décida a revenir auprès de son étoile éteinte, elle ne trouva plus personne. Tous avaient disparut. Lune s'effondra une nouvelle fois, hurlant dans de terribles complaintes le nom de celui qui comptait tant pour elle.

« Lune, ma Lune »


Elle entendait de nouveaux ses paroles, elle pensait tout d’abord à un doux rêves, mais les appels furent plus insistant. L'elfe se redressa finalement et aperçut au loin Soleil qui resplendissait non loin d'elle. Lune courait aussi vite qu'elle le pouvait dans sa direction, parvenant finalement a sa hauteur elle le serra dans ses bras. L’émotion la submergea, les larmes ruisselait ne long de ses joues, mais cette fois elles témoignaient d'un intense bonheur. Elle ne sût exprimer autre chose que sa joie de retrouver celui à qui elle avait dévoué sa vie.



La Lune ne saurait resplendir sans la douce lueur du Soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Jeylin

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 21

MessageSujet: Rite sacrificiel   Mar 13 Jan - 22:16

D'un accord commun avec Soleil, ils décidèrent d'abréger la vie d'Harmonie en terminant ce qu'ils avaient prévu à l'origine : la sacrifier pour Irmansuul. Elle n'était plus elle-même pour une raison bien obscure pour elle. Comment le Feu secret avait-il pu changer son âme en celle d'une bête ? Cela resterait un mystère, et Lune s'en moquait bien. Elle réussit à l'attirer à Evigil, non sans quelques difficultés. Et alors qu'elle rejoignait les songes, les deux astres s’affairèrent à la recherche de combustible pour la forge. Rassemblant feuilles, branchages et herbes séchés, ils ajoutèrent également des essences de feu. Enfin ils plongèrent ensemble leur torche éteinte pour terminer l’invocation d'Irmansuul.


Il réclamait son étincelle, Lune et Soleil allèrent rapidement chercher Harmonie, la réveillant. La créature, intriguée par la forge s'en approcha lentement.  Elle fût prise de terribles convulsions, ses yeux roulèrent, tout son corps se mit à trembler. Elle parvint cependant à laisser échapper un cri qui ne se perdit pas dans l’immensité du marais, non, il parvint jusqu'à l'oreille affûtée de Sha'or qui en trouva très rapidement l'origine et se mit en route vers le village. Les deux elfes en profitèrent pour la déposer sur les vives flammes qui modèrent déjà cette chaire fraîche et complètement nue. Un second cri résonna dans le hameau. Néanmoins, cette fois, ce n'était pas Harmonie, mais Irmansuul qui s’éveillait. Sha'or arriva au même moment, gâchant le spectacle qui s'offrait à eux : La résurrection du feu secret.


Lune fût à la fois admirative et perturbée parce qu'elle voyait. Soleil tentait en vain de dissimuler sa responsabilité. Lune, quant à elle, se contenta de suivre l'élémentaire, elle avait bien compris que Sha'or avait saisi leur plans et qu'ils ne servaient a rien d’insister. Soleil rejoignit rapidement Lune qui suivait sans trop savoir où Irmansuul, abandonnant la bête qui était brûlée sur une bonne partie de son corps et qui ne s'en remettrait jamais complètement.


Le feu secret terrassa les gardiens, offrant aux deux elfes une nouvelle région, et à l'avenir un nouveau lieu de vie. Ces nouvelles terres, de grandes montagnes orangées, ne ressemblaient en rien à ce qu'ils avaient déjà vu, un paysage dévasté et brûlant.


Les deux elfes laissèrent Irmansuul et partirent s'installer à l'écart, dans une des carapaces de tortue. S’emmitouflant dans des fourrures d'ours, Soleil s'endormit rapidement. Lune le regarda longuement, réfléchissant a tout ce qui s'était passé. Elle était à la fois très heureuse de ne plus avoir à cacher ses intentions, et de la nouvelle région qui s'offrait à eux. Mais elle ne pût oublier qu'Harmonie était toujours en vie. Celle qu'elle détestait par sa raison d'être mais également de la proximité qu'elle avait pu avoir avec Soleil alors qu'elle-même ne restait que spectatrice des désirs qu'elle éprouvait pour l'elfe. Lune n'avait même jamais pu effleurer ses lèvres, alors qu'Harmonie lui avait volé un baiser plus tôt. L'elfe vouait cependant une confiance totalement aveugle en Soleil, elle éprouvait tellement d'admiration qu'elle ne pouvait en être malheureuse. Elle fût interrompue dans ses rêveries par Sha'or et une drôle de femme en robe. Ce dernier les menaça de mort, ne comprenant pas la raison de leurs actes. Elle haussa les épaules. Ils partirent. Lune s'appuya ensuite sur la carapace, et s'endormit rapidement.


Le froid s’engouffrant dans la carapace vint mordiller la peau de l'elfe marquée la veille par Irmansuul. Elle arborait maintenant une flamme sur le flanc droit, la même que celle de Soleil. Elle s’éveilla donc lentement, seule. Après avoir fait sa chasse matinale, elle fût rejoint pas Soleil et ensemble ils pénétrèrent  la vallée menant à la terre rouge. Après quelques échanges, la question des pouvoirs fût évoquée. Deux choix s'offraient aux elfes : Le premier consistait à éveiller leurs dons naturels, et à révéler leur potentiel encore endormi. Pour la seconde, Irmansuul devait placer une nouvelle essence dans le corps des elfes qui leur permettrait de s'éveiller à la magie. Lune ne semblait pas très intéressée par la magie, préférant l'usage de ses dagues qu'elle maniait déjà plutôt aisément. Soleil semblait penser de même, il prit donc la première option, rejoint par Lune.  Les pouvoirs d'Irmansuul étaient vastes, et après cette démonstration, Lune n'en doutait plus. L'élémentaire éveilla leur sens, ils savaient maintenant frapper plus vite, et plus précisément, ce qui leur offrait un avantage certain au combat.


Lune révéla ensuite les menaces perpétués par Sha'or la veille. Irmansuul souhaitait lui donner un avertissement. La petite troupe se dirigea donc sur les collines surplombant Hautemaison. Soleil prit la parole, lançant avec habilité des tirades très bien tournées, mais Sha'or ne voulait rien entendre. Il poursuivait ses menaces et semblait prêt à vouloir en découdre. Le draeneï était totalement endoctriné par son dieu et sa pseudo Lumière. Il ne jurait que par elle et ne cherchait à comprendre. Mettant finalement fin à la discussion, les deux elfes s’éclipsèrent, rejoignant leurs couches de la Horde Blanche pour la nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lune de mes jours   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lune de mes jours
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagina :: [RP] Imagina :: Contes et légendes-
Sauter vers: