Imagina

Forum de la communauté WOW RP du serveur 0rigine pour le royaume Imagina
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Laisser un nom dans les livres d'histoire ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uktena

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 20/11/2014
Age : 37

MessageSujet: Laisser un nom dans les livres d'histoire ...   Mer 2 Déc - 13:24

Harmonie avait reçut se projet de la part de Bouclerouge et Tempérance, en visite dans les plaines. Elle aimait conter l'histoire du monde, celle qu'elle a vécue et celle que ses prédécesseurs ont vécus. Bien entendu, l'histoire est comme ceux qui l'écrivent veulent qu'elle soit, ainsi sa version serai surement très romancée.


- Premier Age : Le réveil


Le début commence par la fin. La fin du monde ancien.
Les erreurs et l'orgueil de ses habitants leur avait couté leur monde. Mais il n'est pas le sujet ici, il est juste important de savoir que tous disparurent, sans laisser de trace. Leurs habitations et matériel restèrent sur place. J'ignore combien de temps c'est écoulé entre la fin de l'ancien monde et le début du nouveau, un jour ? un éternité ? Peu importe, qu'est ce que le temps sans personne pour le compter ?

Ainsi, au premier jour du Monde nouveau, sous la pâleur du soleil descendant, dans la Vallée de la Tour, apparurent les Premiers.

Ils ignoraient qui ils étaient, pas de nom, pas de passé, pas de souvenir. Ils revinrent dans la crypte située sous la Tour, sur un tas d'ossement, avec comme seul accueil une stèle gravée leur donnant une mission de façon lapidaire. Rebâtir le monde.
Le rebâtir sans les erreurs des anciens. Mais leur fin était-elle dût à leur comportement ou à leur nature ? Mon avis sur la question est tranché, forgez-vous le votre.

Ainsi les premiers parcoururent les souterrains de la crypte, comprenant alors qu'ici bas, leur état n'était pas encore définit entre la vie et la mort. Ce n'est qu'en posant le pieds dehors qu'ils purent prendre pleinement leur existence.
Gorn l'orc, grand, fort et charismatique et Natsil l'elfe, ambitieuse et intelligente, furent les deux premiers des éveillés.
D'autre les rejoignirent bientôt, apparaissant les un après les autres, juste à la suite des premiers.
De ceux là, nombre connurent une fin tragique, d'autre un destin exceptionnel. Les premiers temps étaient propices à l'apparition d'individus d'exception, mais ils étaient aussi cruels, pour chaque personne y survivant, un nombre bien trop important mourut.
Ainsi, les Premiers purent transmettre leur histoire.

Ils demeurèrent nus un moment, les vêtements n'existant pas.
Ils n'avaient pas d'arme ni magie, utilisant leur seuls poing pour se battre. Et se battre, il le fallait !
La vallée était leur seul univers et encore, pas dans son ensemble. Les pourtours de la Tour et la Chapelle étant la seule zone dans laquelle leur chances de survie était acceptable.

A cette époque, la vallée était hantée par des âmes désincarnées, des spectres. Ils voulaient dévorer la vie sur les éveillés et les terrifiaient au plus haut point.
Les rats étaient aussi un problème. Seule forme de vie et de nourriture, ils étaient rendus fous par la présence des spectres et attaquaient en meute tout ceux qui avait le malheur de les croiser.
Plus loin, les lézards régnaient en maitre, plus forts et dangereux que ceux que vous verraient de nos jours, ils sont la principale cause de mort prématurée chez les Premiers. Car oui, ils vivaient déjà sur le seul point d'eau dans la vallée.

Ainsi passèrent les premiers jours, les Premiers explorant timidement leur environnement, trouvant des vieux os durcit par le vent en guise d'arme. Aujourd'hui encore, c'est une tradition pour tout nouvel éveillé que de s'armer d'un os avant de parcourir le monde. La principale différence, c'est que les os qu'ils portent en guise d'arme son surement ceux de leur prédécesseurs, des premiers morts pour qu'eux puissent survivre.
Ils découvrirent un accès à la mystérieuse Tour qui se dressait devant eux depuis leur premiers pas hors de la crypte. Nombre y entrèrent.


-Les éveillés et la Tour.

Il n'y a que peu d'information à ce sujet, peu de mes proches ont connu ce passage et la plupart son morts aujourd'hui.

Mais une fois encore, Natsil fût la première a y entrer et à la visiter. Elle y rencontra le Maitre. Rares sont ceux qui peuvent s'en vanter.
Le Maitre devait avoir comme intention de former les éveillés et de les protéger, jusqu'à ce qu'ils se montrent digne et prêt à conquérir le monde.
Tout ne se passa pas comme prévu. Manon rejoignit la Tour dès sa sortie de la crypte, comme attirée, elle devint à son tour la servante du Maitre.
Mais Natsil commença à émettre des doute quant à la volonté du Maitre. Il semblait imposer beaucoup, donner peu et être plutôt sévère.
Les chaotiques éveillés qui se perdirent dans l'immense bâtiment eurent vite le mal du pays. Ils voulaient revoir le monde extérieur, le découvrir, sans se soucier de préparation ou de sagesse.
Barbegrise le nain en fut un exemple frappant, devenant fou durant l'enfermement. Certes, la Tour est immense, mais elle n'en reste pas moins fermée.
Emmy, une gnome, devint elle aussi folle. A terme, elle finit par commettre l'irréparable.
Suite à une discutions houleuse avec Manon, elle commis le premier meurtre. Manon lui vantant les bienfaits du Maitre alors qu'Emmy ne pensait qu'a sortir, cette dernière saisit son os pour frapper la pauvre humaine.
Un roulement de tonnerre secoua la Tour. Le Maitre, furieux de se meurtre, aurait voulut balayer tout ces ingrats d'éveillés d'un revers de la main.
Natsil complotant dans son dos, en Sa demeure, Emmy tuant sa plus fidèle servante, les autres errant sans but, passant leur temps a se chamailler ou à ne rien faire ...
Le salut vint de Papillon, qui rencontra le Maitre et lui expliqua en toute innocence que les éveillés n'était tout simplement pas prêts pour sa sagesse. Qu'ils devaient voir le monde, y vivre, y mourir, avant que n'apparaisse des individus capables de comprendre son message. Elle le pria de les pardonner et de les renvoyer à l'extérieur.
Ce qu'il fit. Pour Toujours.

En contrepartie, le Maitre négocia avec la Mort elle même pour que les âmes puissent avoir une seconde chance de vivre. Manon revint, disparaissant dans la Tour pendant un long moment.
Emmy connu une fin tragique, quelques heures à peine à l'extérieur, dans les crocs des lézards.
Depuis, la Tour n'accepta que deux autres personnes : Inanna, une jeune fille au cœur doux et au visage angélique et Tempérance, seule véritable extérieure a avoir eut accès à la Tour, à la mentalité particulière et à l'esprit glacial.

Ainsi apparut la seconde chance, qui changea bien des choses dans le monde. Ne la gaspillez pas !


Harmonie s'arrêta là pour les écrits. Il lui fallait maintenant illustrer ces histoires. Elle se mit en quête d'une terre argileuse dans laquelle elle essaiera de mélanger du jus de plante, du charbon ou de la suie, du sable et tout autres choses pouvant lui donner une teinte particulière, pour faire une sorte de peinture primitive apte à servir à ses œuvres.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Satrama
Admin
Admin
avatar

Messages : 1017
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Laisser un nom dans les livres d'histoire ...   Sam 5 Déc - 10:33

Pour écrire, il faut de l'encre et un support de peau ou de papier. Ces choses étaient relativement facile à trouver, surtout quand on connaît bien une certaine fille de la Tour. Mais il restait un problème de taille : Comment assembler tous ces écrits en un seul objet ? Une seule personne au monde savait faire cela, actuellement. Encore fallait-il la trouver et obtenir son aide.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://imagina.forumgratuit.org
Uktena

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 20/11/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Laisser un nom dans les livres d'histoire ...   Lun 7 Déc - 19:07

Harmonie rencontra Manon, pour la reliure des livres. Elles prépara 4 copies, écrites de sa main, pour les répartir aux quatre coins du monde connu.

Elle obtint aussi de nouvelles encres et récolta encore plus de pages sur la route, largement de quoi commencer à écrire la suite.

Voulant du solide, elle choisit le cuir lourd. Quant aux endroits où disposer son histoire, elle choisit la Chapelle de la vallée, le Sanctuaire de la Lumière et son propre musée, en plus d'un exemplaire pour la Tour.
Revenir en haut Aller en bas
Uktena

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 20/11/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Laisser un nom dans les livres d'histoire ...   Ven 4 Mar - 19:50

-Chapitre 2 : La magie et les Dieux.


La vie à l'extérieur s'avéra particulièrement difficile.
La Vallée alors était le seule pays connut. Nul autre endroit où se rendre, l'accès à la forêt sombre était fermé par un éboulement, on en voit encore aujourd'hui les traces. Le passage vers le marais était gardé par un redoutable Gardien, exterminant sans pitié tout mortel osant s'approcher. C'est ainsi que tout un groupe de Premiers perdit sa seconde chance dans un grand moulinet de sa terrible lance. Heureusement qu'il y avait la seconde chance d'ailleurs, sans quoi l'histoire aurait put prendre fin à ce moment tragique.

Le pays était peuplé de créatures redoutables, qui paraissent bien risibles de nos jours, mais avant, tout était pire. Les rats faisaient se déplaçaient en meute, tous très agressifs, il s'agissait alors de véritable vagues de dents aiguisées qui se précipitaient sur les malheureux éveillés.
Des fantômes d'âmes oubliées tentaient de se nourrir de l'essence vitale de tout être vivant passant à proximité, les pires étant les rampant des ruines, des âmes en peine incarnées dans les restes de mortels momifiés, des cadavres, seuls corps qu'ils avaient put trouver. La légende dit que ces êtres sont en fait des âmes ayant profiter du passage des éveillés hors de la crypte pour sortir eux aussi, mais sans être "élus", ils n'avaient pas de corps. Ils se seraient donc rabattus sur les restes des anciens occupant des lieux en guise de corps .... Quoi qu'il en soit, ils haïssent les éveillés plus que tout autre chose et ne sont que des simulacres grotesque des vivants.
Les points d'eau, eux, étaient infestés de lézards. Les lézards voulaient manger, les éveillés voulaient boire ... le conflit était donc inévitable entre les deux. Beaucoup perdirent la vie dans leur mâchoire redoutable.

C'est dans ce monde hostile que vécurent les Premiers. Natsil, Brume, Papillon, Gorn, Jade, Gribarbe ... Il m'est impossible de les citer tous, mais dans les souterrains, sous les ruines aux pieds de la tour, se trouve une stèle citant les noms des Premiers.

-La Première magie

Des stèles de pierres et des livres poussiéreux et rongés par le temps parlaient des dieux, exhortant les mortels à prier pour demander leur aide. Ce que firent les Premiers. Il est à noter que bien souvent, ils réclamaient soit des choses totalement égoïstes, soit totalement absurde ou hors propos. Mais ceux qui faisaient acte d'une vraie foi obtinrent des réponses.
Souvent évasive, plus souvent encore des épreuves. Mais rarement des pouvoirs.

Toutefois, le premier pouvoir, la toute première magie est du fait de Papillon. Oui, encore elle. Elle vous paraitra insupportable et enfantine, si vous la croisez, mais elle a bel et bien négocié face à face avec le Maitre et a aussi appris la première magie, ce qui n'est pas rien.
Dans une caverne à l'atmosphère brulante et enfumée, dans la vallée, se cachait un esprit du Feu. Nombre d'éveillés tournaient autour, mais il ne répondait que rarement. Les rares fois où il le faisait, il réclamait du combustible. Les gens lui offraient ... plus ou moins leur déchets.
Papillon l'approcha elle aussi, mais répondit à sa demande par un "je n'ai rien à offrir que ce que je porte". Ainsi elle lui sacrifia un manuel sur le travail du cuir et son solidos, son arme. A vrai dire, tout les objet en sa possession. Touché par ce sacrifice, il lui demanda d'approche pour l'embrasser, ce qu'elle fit. La flamme et le papillon, une histoire qui se fini généralement mal .. sauf si elle a la bonne approche, auquel cas elle devient un spectacle de lumière colorée.
Papillon acquit la capacité de lancer des boules de flammes blanches, un pouvoir étonnant à cette époque et une arme de chasse et de survie hors du commun, surtout dans les mains de quelqu'un qui n'a pour vocation que d'aider les autres du mieux qu'elle peut.

C'est là l'événement qui changea tout dans le monde des éveillés. Dans le votre aussi.
À un point tel qu'il changea la nature du monde lui même : La Magie existe, son pouvoir n'a nul pareil et elle est l’outil le plus puissant qui soit, dispenser par les Dieux et les esprits antiques. Craignez la, aimez la, mais vous ne pourrez l'ignorer car elle est partout à présent.


-Espoir


Pour parler d'Espoir, il faut parler de Brume, car elles sont intimement liées l'une à l'autre.
Brume apparut dans la Crypte en même temps qu'une semblable, une draenei nommée Neige. Toutes deux affrontèrent les épreuves des dédales de la crypte et toutes deux en sortir en même temps. Elles étaient comme des sœurs.
Mais ça ne dura pas. Quelques jours à peine à l'extérieur et les lézards dévorèrent Neige sous les yeux impuissants de Brume.
Pleine de haine et d'amertume, Brume chercha à se venger de ces cruelles créatures, les tuant à tour de bras.
Mais cela n'apaisa pas son chagrin. Les lézards sont des bêtes qui font ce que les bêtes font : elles chassent et mangent pour survivre, comme les éveillés.
Prise de remord devant ce massacre inutile, elle ramassa la dépouille de ses "ennemis" et les offrit en sacrifice aux Dieux, sur un autel improvisé à coté de la chapelle.
Elle poursuivit les offrandes de la sorte trois jours durant.
Nourrit par le sang et les larmes, la colère et le chagrin, les dieux reçurent se sacrifice comme un don d'un réelle importance symbolique. Ils y répondirent de façon surprenante.
Au troisième jours, une petite plante émergea de la terre stérile a coté de l'autel.
Brume poursuivit ses offrandes, avec amour et dévotion, tant et si bien que la plante grandit petit à petit. Plus étonnant encore, elle se mit à lui parler.
Elle lui expliqua les voies de la nature et de la sagesse.

Ainsi naquit la Fleur, guide des adeptes de la nature et de bien d'autres. Sa créatrice, Brume, première Druide du monde nouveau, la nomma Espoir.
Elle ne savait pas encore à quel point ce nom serait véritable.


-Résurrection

Suite à la mort de Thor, un ami tauren, Brume se mit en quête du moyen de venir à bout de cette fatalité.
Il y avait la seconde chance, certes, mais ça ne suffisait pas.

À ce moment, il faut savoir que les choses avait déjà bien avancée dans le Premier Age. Jade et Sha'or avaient découvert la Lumière. La nature était devenue une religion, Gorn, le Premier des Premiers, avait eut la merveilleuse idée de s'allonger sur un nid de scorpions. Le poison eut raison de lui, laissant Natsil seule et enragée à l'égard des dieux, trop peu promptes à venir en aide aux mortels. Ce qui entrainera des répercutions dramatiques durant le 2nd Age.
Papillon avait disparue, nul ne savait où elle était. Celle que vous croiserez aujourd'hui prétend ne pas se souvenir de cette époque, mais allez savoir ... elle est en tout point identique à celle du premier age, le hasard n'existe pas, les dieux ne jouent pas aux dés.
C'était là l'époque de Tempérance et des changements radicaux apportés par sa plus grande invention : la science. Ou plutôt, l'artisanat. Accessoirement elle a aussi créé le commerce au même moment, ce qui plut nettement moins aux autres éveillés.
C'est aussi à cette époque que commença à germer le concept de communauté, mais ce n'est pas le sujet.

Et c'est donc dans cette ambiance que survint la mort de Thor, ami fidèle et fier compagnon de Brume. Il fut lui aussi victime d'une marée de Rats, pire fléau du Premier Age.
Avec l'aide de Tempérance, Brume étudia la façon dont Espoir renaissait malgré les mauvais traitement qu'elle pouvait subir, notamment de la part d'éveillés peu respectueux.
Tempérance parvint à décrire le fonctionnement de ce phénomène : puiser les force de la terre, les envoyer vers le ciel et se nourrir de son énergie, pour faire naitre la vie entre les deux.
Le principe du Ciel et de la Terre, fondamental pour les druides et la base de leur magie curatrice.

Cela ne suffit pas à ramener Thor, mort depuis trop longtemps, mais leurs efforts prirent tout leur sens au moment de la mort de Saphyr, une autre adepte de la nature.
Toutefois la seule connaissance ne suffit pas, ce qui est vrai pour Espoir ne l'est pas pour un mortel. Et même si ce savoir fondamental est capital pour tout adepte de la nature, il ne ramène pas les morts pour autant.

Il fallait quelque chose de plus.
Ce n'est qu'avec l'intervention de Valiamei, messagère de la Nature, que Brume comprit que pour ramener une personne du monde des morts, il fallait aller y chercher son âme.
Pour accomplir cet exploit, Brume se donna la mort !
Elle alla ensuite quérir l'âme de son amie, dans les lymbes, pour la guider suivant les instructions de l'envoyée divine.
"De l'autre coté de l'eau, un lieu où nul ne va jamais tu trouvera ..."
Ainsi elle découvrit le point dit de "résurrection" une partie du monde des morts où la quiétude et la spiritualité particulière qui s'en dégage permet aux rares élus en ayant le pouvoir de guider les âmes de leur proches vers leur corps d'origine.

En ce jours bénit de tous, la fatalité de la mort fut vaincue. A jamais le monde en serait changer.




Harmonie tria ses pages, les copia de sa plus belle écriture avant de prendre le chemin de la Tour.
Ça faisait longtemps que se chapitre aurait dût paraitre -au éditions "De la Tour", dans la collection "La Rousse"- et il n'y avait plus de temps à perdre.
Le prochain traitera du 2nd Age, du marais et de la guerre contre l'ombre. Harmonie eut un pincement au cœur, son histoire rattraperait bientôt le présent.
Pour le second Age, les sources seraient plus facile à trouver : elle même en l’occurrence. Elle appréhendait le moment où elle devrait parler du 3eme age ... Mais le troisième age est le présent, il y avait encore deux ou trois bons livres à écrire, ne serais ce que pour conter en détail des événements capitaux de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Uktena

avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 20/11/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: Laisser un nom dans les livres d'histoire ...   Sam 8 Oct - 19:04

Explication sur les Ages, par Harmonie Hazel Chantrousse.

Dans mes ouvrages, je divise les différentes chroniques en Ages.
Il me semble important d'apporter une précision sur l'usage et l'utilité de cette forme de segmentation somme toute arbitraire de notre histoire en tant qu'éveillés.
Les Ages sont tout simplement un découpage des grandes étapes de l'histoire des éveillés basé sur les niveaux de confort et qualité de vie des éveillés durant une période donnée.
Chacun diffère assez notablement des autres pour que l'on puisse distingué clairement l'état d'esprit, les ressources, les capacités et les connaissances des éveillés vivant durant l'un comparé à l'autre. Il est aussi important de noter que certains ont traversé littéralement tous les ages depuis depuis le premier, et ce sans interruption, tout en s'adaptant ou en motivant directement l’émergence de l'Age suivant. Dire qu'ils sont des héros ou autre terme valorisant est soumis à la sensibilité de chacun, mais je ne le ferais pas ici, en dehors de ma sensibilité propre, et pour cause : j'en fais partie.
Les Ages en eux même ont un début et une fin, mais dans l'absolue, la fin de l'un ne correspond pas obligatoirement au début de l'autre, les périodes restant très floues. Ainsi les Ages se chevauchent parfois entre la fin de l'un et le début de l'autre. Tendance qui tant à s'accroitre avec la durée des ages plus longue et l'application des changement techniques et sociétales qui mettent plus de temps a s’installer.

Je me dois aussi de détailler ici les différents Ages pour que tous y voient plus clair, par ordre chronologique :


-Ancien Monde.

Le Monde Ancien, en opposition au Monde Nouveau dans lequel nous vivons, fait référence à la période d'avant l'apparition des premiers éveillés. Nous ne savons que peu de chose de cette époque et il est difficile de la définir, mais nous sommes sure de son existence en tant que réalité établie. Les vestiges du monde ancien sont les maisons dans lesquelles nous vivons, les installations que nous utilisons, les livres énigmatiques que nous lisons et même les fantômes avec lesquels nous interagissons. Il est aussi admit que la quasi totalité des éveillés a un jour vécu dans le monde ancien et qu'ils y ont laisser une trace.
Cette période est probablement immense, majoritairement inconnues, obscure et opaque. Elle a pris fin d'une façon incertaine a ce jours, lorsque tout ce qui y vivait alors a tout simplement cessé d'exister.
Rechercher ce passé est considéré par beaucoup comme une perte de temps, personnellement, je le perçois d'avantage comme une science théorique, consistant a découvrir des parties infimes d'événements oubliés et d'en comprendre le sens.



-Premier Age.

Le Premier Age n'a pas réellement d'autre nom, essentiellement car il est symbolique en lui même.
Il correspond à la naissance des Premiers éveillés, terme qui revient souvent dans mes récits. Les Premiers sont donc ceux qui sont apparus ... en premiers. Pas nécessairement durant le premiers age, pas obligatoirement durant le premier jours. La seule dont on peut parler de la sorte, qui a aussi le titre de Première, est Prima, alias Papillon du premier Age.
Mais il m'arrive fréquemment de parler de toutes les personnes ayants connus cette époque comme des premiers. Actuellement, ils sont : Prima, Limiia, Brume, Manon et Tempérance. Ce sont les seules qui ont traverser tout les ages pour arriver à nous.
Le Premier Age est surtout marqué par la difficulté d'y survivre. A cette époque, le monde était limité à la seule Vallée de la Tour, un ravin stérile, gris, ou la seule chose y ayant jamais poussé est la fleur Espoir. Toute la végétation y morte et pétrifiée. Les premiers se nourrissaient essentiellement de rats et des rares racines amères et ils nourrissaient les terribles lézards entourant les points d'eau.
Les éveillés ne pouvaient quitter la Vallée et la religion et l'aide des disciplines divine n'en était qu'a ses balbutiement, de même que la technologie des plus rudimentaire. C'est toutefois à cette époque que la première véritable armure vit le jours.
Cet Age est plutôt court, si on se réfère à sa durée uniquement, mais il parut surement atrocement long à ceux qui l'ont vécus.
Il prit fin lorsque l'horizon des éveillés put s'agrandir enfin.
Mes deux premiers tomes de "l'Histoire des éveillés" parlent de cet Age.



-Second Age

L'Age du Marais, ou Age des Communautés. Il débute lorsque les premiers s'installent dans le Marais. C'est surement le plus important de tous, car il définit ce que deviendront les éveillés, leur moralité, l'établissement de leur croyances et aprioris et les premières technologies réelles. Il couvre toute la période durant laquelle l'essentiel des éveillés vivent dans le Marais et voie la naissance de deux communauté : Evigil et Hautemaison.
Mais il est aussi le théâtre de conflits perpétuels entre les croyants de différentes divinités qui luttèrent pour obtenir la plus grande influence sur les éveillés, les troggs et d'autre encore. Le résultat de ces accrochages définira le monde dans lequel vous vivez. De même que les disciplines que vous apprendrez et une bonne partie des artisanats. En fait presque tout viens de cet Age.
Il verra aussi ma propre apparition dans le monde ... et l'impact que celle-ci aura par la suite, malgré moi.
Des personnes notable du second age, je ne citerai que Brume. Faire une liste des personnes importante de cette époque serai injuste pour ceux qui n'y figurent pas et trop long pour tous les citer.
Les tomes traitant de cette période ne sont pas encore terminés à l'heure actuelle. Le ton diffère des premiers puisqu'ils sont ma propre expérience et l'objectivité y est moindre, il est question de l'histoire de Hautemaison, du point de vue d'un membre actif de Hautemaison. Mais sachez que les vainqueurs écrivent l'histoire, n'en déplaise aux cadavres.
Il pris fin peut après la défaite de Murmure.


-Troisième Age.

L'Age de l'exode. Il se réfère au déplacement des habitants du marais vers d'autre régions et de leur installation dans la forêt verte. Les progrès technologique et la conquête des ressources naturelle des régions que vous fréquentez actuellement y prennent place. Il est surtout marqué par la seconde guerre divine, opposant l'Ombre et la Lumière, les éveillés contre les morts vivants.
Il s'agit aussi d'une grande période d'exploration et de découvertes de terres nouvelles et de grands changements dans l’essor des communautés.
Les armes, armures, maisons, temples, savoir technique et culture que vous avez depuis que vous avez mis les pieds au Village sont tous issu des efforts des éveillés ayant traversé cet age. Et étant morts aujourd'hui.
Des personnes notable du Troisième Age : Almonen et Papillon. Leurs efforts peuvent sembler difficiles a appréhender au premier abord, mais c'est grâce a elles que la vie dans le village est possible aujourd'hui. Je dédierai mes futurs travaux sur cette triste périodes a tout mes amis aujourd'hui disparus. Sans vous, rien aurait était possible.
Le troisième et le Quatrième Age sont très mêlés dans la transition, difficile pour moi de définir le point de passage. Si il en fallait un, c'est au moment où le Maitre décida de fermer à nouveau les frontières nord.


-Quatrième Age.

Actuellement. Il y a peut de chose à dire, si ce n'est que j'écris ces lignes durant le quatrième age. On y voit une domination technologique et industrieuse de la part de Hautemaison, un territoire large et relativement sécurisé et un niveau de confort de vie jamais atteint. Dorénavant, les éveillés apparaissent ici, au Village, au lieu d'apparaitre au pieds de la Tour. Ils s'organisent très bien et la communauté est très fonctionnelle. Les artisans sont le cœur de la société et les disciplines religieuses les côtoient à part égale.
Les gens peuvent sortir sans crainte d'être tué par quelque créature ou horreur d'outre-tombe et je dirige la communauté.
La vie est belle ? L'avenir le dira. Nul doute que d'autres épreuves nous attendent mais je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour y faire face et éliminer tout ce qui compterait nuire a notre quiétude actuelle.



-Harmonie Hazel Chantrousse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laisser un nom dans les livres d'histoire ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laisser un nom dans les livres d'histoire ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagina :: [RP] Imagina :: Actions-
Sauter vers: