Imagina

Forum de la communauté WOW RP du serveur 0rigine pour le royaume Imagina
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la mort, à la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
milinda

avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 26/01/2012
Localisation : Val d'Oise

MessageSujet: A la mort, à la vie   Sam 9 Jan - 2:03

Voici une chose étrange : un être qui ne refuse pas de l’être, mais qui refuse la vie. Parce que la vie fait mal, il refuse la vie. Parce la vie est mortelle, il refuse la vie. Parce que la vie et se nourrit d’elle-même, parce qu’elle est cruelle envers l’elle-même, parce qu’elle promet des choses qu’elle est incapable de tenir, il refuse la vie. Vivre sans vivre, ou ne pas vivre tout en existant, tel est son défi. Bien sûr, tout comme les autres, elle ne sait pas son nom. Elle ne sait pas non plus quel était son passé et quel sera son avenir. Mais c’est avant même de naître qu’elle décida de mourir.

Elle rencontra le Manipulateur d’âmes.

Elle rencontra aussi Roxane qui tenta de la convaincre que la vie et la mort ne devaient pas se mélanger sous peine de briser un cycle. Mais justement, il s’agissait bien de cela : Briser le cycle. S’en libérer. Mais du bon côté de la roue, là où elle tourne à l’air libre, de préférence. Ce qu’elle voulait, c’était ne pas souffrir. Ce qu’elle désirait, c’était ne pas re-mourir encore et encore parce que la mort, tout comme la vie, était un mensonge. Le Manipulateur parvint à la convaincre sans trop de ruse et elle le suivit dans son pays et fut incarnée dans un corps mort, le sien, qu’elle avait abandonné dans la crypte après avoir tenté de sympathiser avec un esprit frappeur. Ni vivante, ni morte, elle était là et ça lui plaisait bien ainsi.

Pour elle, le monde était restreint à des terres rocheuses, brunes, sans vie ni sentiment. Elle était nue. L’ombre du maître était là, absent et pourtant manifeste, devant un grand autel de pierre, il restait silencieux la plupart du temps. D’autres ombres rampaient sur le sol poussiéreux et s’agrippaient parfois à ses jambes. Mais elle ne sentait rien. Elle les écrasait avec indifférence. De toute façon, elle ne ressentait ni passion, ni ennui, si joie, ni tristesse, ni rien d’autre qui pourrait ressembler à un sentiment ou une émotion affective.

Il y avait Bouclerouge. Elle était venue jusque-là et lui avait donné des vêtements. C’est ainsi que Froide – c’est le nom que lui avait donné Bouclerouge – prit conscience qu’elle était nue. Quand Boucle lui donna un pantalon, Froide ne compris pas tout de suite à quoi cela servait et e quelle façon. Mais Boucle l’aida. Maintenant, Froide se sentait mieux protégée, plus solide et, au lieu de lui mordre la peau, les scorpides mordait du cuivre.

Mais comment sortir de là et voir ailleurs qui y est ?
Revenir en haut Aller en bas
http://philippecatoire.free.fr/
 
A la mort, à la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagina :: [RP] Imagina :: Contes et légendes-
Sauter vers: