Imagina

Forum de la communauté WOW RP du serveur 0rigine pour le royaume Imagina
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les expérimentations de Fumée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Folley

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 23

MessageSujet: Les expérimentations de Fumée   Mer 13 Jan - 10:46

Cela faisait depuis deux jours que l'idée trottait dans sa tête.

La nécessité de pêcher du poisson pour le seigneur élémentaire de l'eau suite à sa demande d'offrande rendit l'idée obsédante pour Fumée.
Elle avait vue une éveillée, Bouclerouge, pêcher avec l'aide d'une canne à pêche des poissons.
Fumée était curieuse. Curieuse, et aventureuse. ET créative.
Elle se devait donc de tenter de reproduire avec les moyens du bord, une canne similaire à celle qu'elle avait vue l'elfe utiliser !
S'inspirant largement de la canne qu'elle avait vue, elle se mis à s'imaginer comment fabriquer un tel outil.

Pour la canne en elle-même, elle avait trouvé suffisamment de Bois Simple pour pouvoir en tailler plusieurs, de différentes tailles afin d'expérimenter et trouver le format qui conviendrait le mieux, en matière de souplesse et de solidité.
Ses dagues récemment forgées par Toublanc à Evigil devrait faire l'affaire avec un peu de patience, afin de tailler ce bois.

Venait ensuite le problème du fil.
Elle y avait longtemps réfléchi. Elle avait bien des bobines de fils à disposition, mais ce fil était de piètre qualité, pas assez long, et surtout trop cassant.
C'est alors qu'elle chassait dans la forêt verte pour se nourrir que l'idée lui vint.
Les chevaux étaient magnifiques avec leur crinière. Une crinière solide, et longue, pour certaines.
Ni une, ni deux, elle chassa quelques chevaux afin de se substanter et coupa leur crin.
Ce crin était certes encore trop court, mais bien plus solide et souple.
Enfin, du fait de sa fine taille, elle allait pouvoir tenter de le filer, afin d'en faire une ligne plus longue, souple, mais résistante, et pouvait se servir si besoin du métier à tisser qu'elle avait trouvée à l'intérieur d'une maison dans la forêt verte.
Cela allait prendre du temps, mais, du temps, elle en avait depuis qu'elle avait explorée toutes les régions avoisinantes.

Puis, lorsque ce fût fait, elle s'attela à la création de ce qui devrait servir à accrocher le poisson.
Elle réalisa rapidement, que ce serait impossible sans le blesser, mais bien que de nature bienveillante, elle n'avait pas trop d'états d'âme à chasser pour sa survie. Elle imagina alors une pic qui s'enfoncerait dans la bouche du poisson. Après mûre réflexion, elle se dit que le pic devrait non pas être en angle droit comme elle l'imaginait au départ, mais courbé, afin d'avoir plus de chance d'accrocher le poisson, et de ne plus s'en aller.

Mais, un grand problème subsistait : comment attirer le poisson ? Elle se dit rapidement, que l'une des seules motivations qui pouvait pousser une créature si simple à s'approcher du "crochet" au point de s'empaler dessus était simple et primaire. Comme elle, ils devaient bien se nourrir. Si ils tentaient de dévorer le "crochet", la bouche serait une prise remarquable pour que le crochet s'y enfonce.
Elle s'attela à découvrir ce qu'aimaient les poissons. Jetant tout ce qui lui passait dans la main pour nourrir ces petites bêtes et observer leur réactions.
Elle leur donna des herbes, sans succès. Puis de la viande. Sans succès non plus. Puis, se remémora qu'elle s'était fait attaquer par une furie, un gros poisson dentu, une fois, dans la rivière séparant la forêt verte de la forêt sombre. Elle se rendit sur place et leur donna de la viande. Elle compris que ces poissons étaient carnivores du fait de leur dents. Mais les autres poissons semblaient dépourvus de dents. Que mangeait-ils, alors, si ils ne mangeaient pas de plantes ?
C'est dans les marais qu'elle eu sa réponse. L'humus étant propice à leur prolifération, elle remarqua un petit vers qui sorti de terre. Curieuse d’observer ce nouveau venu, elle l'observa tomber malencontreusement dans l'eau. Quelle ne fût pas sa stupéfaction, lorsqu'un petit poisson s'approcha et goba celui-ci. Elle compris enfin que les petits poissons étaient aussi carnivores, mais ne mangeaient que des petites bestioles. Elle avait enfin un moyen d'attirer les poissons !

Maintenant que ce problème était régler, elle s’efforça de visualiser plus concrètement comment former tout cela avec les moyens du bords. Elle voulait tenter de façonner ce crochet en trois matériaux, ignorant lequel serait à la fois solide, lourd pour couler mais pas trop, et enfin assez malléable pour être taillé de petite taille. Le vers ou autre appât pouvait être quant à lui facilement empalé sur le crochet.
Un premier qu'elle taillerait dans le Solidos qu'elle avait trouvée, un deuxième dans le bois d'un cerf qu'elle avait chassé, et enfin un dernier en cuivre, qu'elle pensait plus solide, mais dont elle savait que la création serait plus difficile.
Pareil, le taille de ces matériaux prendrait du temps avec sa dague, ou à la forge, mais elle était déterminée.

Afin d'attirer les poissons sans qu'ils se méfient, elle devait créer une sorte de camouflage, comme elle avait vu sur la canne de Bouclerouge, qui leurrerait les poissons. Elle tenta donc de créer quelque chose qui flotte et qui soit jolie, de couleur vive, semblable par exemple à un des nombreux moustiques du marais, à partir d'un tas de plumes légères qu'elle avait trouvée dans des nids.
En effet, leur décoration servirait à leurrer les poissons, et leur hampe à la flottabilité.
Son "camouflage flottant" ne serait pas très solide et elle devrait sûrement le changer si jamais il était trop  brusqué par les poissons, mais qu'importe.

Enfin, pour finir, elle devait assembler tout ça afin de former son premier prototype. Cela lui pris des heures, mais elle était fière de son travail.
Le "crochet" était troué afin de passer le fil en crin de cheval dedans, puis le "camouflage" était attaché au fil à l'aide d'une bobine de fil, afin de laisser le fil en crin de cheval tendu et unis. Pour finir, le fil en crin était solidement attaché à la canne à différents niveaux, noué et enroulé autour de celle-ci.

Son prototype était fin prêt après une demie journée de labeur à tailler, filer, assembler...
Son principal inconvénient venait de l'absence de moyen de remonter la ligne. Elle devrait se contenter de tirer avec la canne jusqu'à remonter le poisson, ou bien reculer afin de le ramener vers la berge si nécessaire.
Cela allait être rustique et difficile, mais Fumée se mis à la tâche avec un grand sourire et de l'énergie à pêcher des montagnes.

Venait enfin, le moment tant attendu du test. Sa canne allait-elle attraper quoi que ce soit avant de tomber en morceaux...?

HRP:
 

Screen:
 

Edit:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Les expérimentations de Fumée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagina :: [RP] Imagina :: Actions-
Sauter vers: