Imagina

Forum de la communauté WOW RP du serveur 0rigine pour le royaume Imagina
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une histoire Silencieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Folley

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 23

MessageSujet: Une histoire Silencieuse   Jeu 11 Fév - 14:28

Elle ouvrit les yeux.
Il n'y avait que des ossements autour d'elle. Rien que la mort.
Attristée à la pensée du nombre de gens qu'avaient autrefois constitués cet empilement d'os, elle le descendit afin d'aller explorer cette sinistre crypte.
Observant avec méfiance les fantômes qu'elle croisait, elle compris rapidement qu'elle devait sortir d'ici.
Elle se mouvait avec discrétion et légèreté, petite et menue. Avec son teint pâle, un observateur aurait pu la prendre pour une fantôme.
Elle finit par arriver dehors.
Elle observait sans cesse ce qui se trouvait autour d'elle.
Elle avait peur.
S'avançant dans ce sinistre ravin grisonnant, elle sursauta lorsqu'elle sentit une terrible douleur à la jambe. Elle vit alors un rat, qui tentait de la mordre. Paniquée, elle lui donna des coups de pieds et l'écrasa.
Le calme revint.
Car en dehors de cette douleur qui l'avait pris, le calme, le vide était omniprésent. Il ne semblait pas y avoir de vie ici.
En effet elle eu la malchance de passer à côté sans apercevoir Lerouge et la fleur, Espoir.
Elle parti donc découvrir seule et nue comme un vers, ignorante de tout, ce monde hostile.
Un monde terne, gris, figé, sinistre...
Silencieux... Mais elle ne le savait pas encore.
Pour elle, n'ayant aucun souvenir de la civilisation, des relations sociales, et étant projetée dans ce monde sans le sens de l'ouïe, tout cela n'existait simplement pas.
C'était un monde avec comme une dimension en moins.
Mais c'était son monde. Et elle ne savait pas encore que ce n'était que le siens.
Qu'elle était désespérément seule dans ce monde. Ou presque...
Si elle n’entendait pas, ses autres sens étaient cependant incontestablement plus développés.
Sa vue perçante lui permettait de remarquer le moindre détail, son odorat lui sauva plusieurs fois la vie en sentant une odeur de fauve, d'une grosse bête, et sa peau si sensible sentait le vent comme une caresse dans laquelle elle pouvait lire, lui permettant de sentir lorsque le vent tournait, et usant de son odorat alors à son avantage.
Elle parvint rapidement à se trouver quelques vêtements sommaires, et s'équipa même d'un vieil os.
C'est alors qu'en marchant elle finit par arriver au bout du ravin.
Elle découvrit une forêt sombre, presque aussi sinistre, mais cela importait peu.
Il y avait de la couleur, de la vie ! Enfin !
Elle aurait ri si elle parait. Mais elle ne fit que sourire.
Et seul quelqu'un de sa même condition aurait su discerner l'importance, la valeur, de ce sourire, toute la joie qui se ruait dedans, étant son seul moyen de communiquer celle-ci.
Elle croisa des loups, qui étrangement n'étaient pas agressifs. Elle tenta même d'en approcher quelques uns, et leur donna de la viande des serpents qu'elle avaient chassés pour se nourrir un peu plutôt.
Elle ne le savait pas encore, mais son attirance pour les bêtes venaient d'un fait très simple.
Elles aussi, elle se passaient des mots pour communiquer.
Et elles aussi seraient les seules à la comprendre entièrement.
Mais ça, elle ne s'en doutait pas du tout encore. Elle n'avait croisé le moindre éveillé.
Elle continua d'explorer cette sombre forêt, et se fit peu à peu à l'idée qu'elle y était seule, accompagnée des bêtes. Elle finit par s'endormir sur un tas de feuilles.
Seule, mais apaisée.
Le lendemain, elle continua son exploration. Et, elle ne fût que joie, lorsqu'elle arriva dans la forêt verte.
Elle oublia la dureté de sa vie jusqu'à présent, et le fait qu'elle se croyait seule dans ce monde : Si un tel endroit existait, ce n'était pas grave.
Elle se promena gaiement dans la forêt.
C'est alors que toute pétillante et joyeuse, elle arriva au village et se figea nette, de grands yeux  presque paniqués de surprise en apercevant Seoman...
Revenir en haut Aller en bas
Folley

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Une histoire Silencieuse   Jeu 18 Fév - 17:05

La rencontre avec la "communication"

Silence avait rencontré Salem et Papillon, le soir de son arrivée à la maison commune.
Elle avait été énormément surprise de réaliser enfin qu'elle n'était pas la seule humanoïde de ce monde.
Et cela la rendait profondément heureuse. Néanmoins rapidement, une situation étrange s'installa.
Les autres ne se comportaient pas comme elle. Ils étaient... Différents ?
Ils bougeaient leur bouches en les ouvrant et les refermant, pour une raison qui lui échappait.
Ils ne s'exprimaient au final que très peu comme elle, par le biais des expressions du visage, de leur manière de se tenir, de leur mains...
Au fur et à mesure de la soirée qui fut longue et difficile, elle finit par échanger avec eux en écrivant sur du parchemin.
Ils lui apprirent qu'en effet, elle était différente.
Qu'il lui manquait un sens : L'ouïe.
Mais elle préférait se dire qu'elle était simplement différente.
Si jamais ils lui disaient qu'il lui manquait le sens de la communication, elle, voyait à quel point ils étaient patauds dans leur gestes, grossiers dans leur expressions du visage et de tout le corps.
C'était ainsi qu'elle s'exprimait naturellement, elle, et elle remarquait le moindre détail.
Elle dû néanmoins apprendre à se faire un minimum comprendre avec des gestes plus "directs" voir grossiers et maladroits tant il fallait qu'elle mime avec exagération ce qui lui semblait à elle naturel.
Bien sûr elle ne leur en voulait pas : Ils étaient simplement différents.
Papillon réalisa un moment une expérience pour tenter de communiquer par la pensée avec elle.
Ce fût la pire expérience qu'elle eu de ce monde.
Elle se souvient encore en frémissant de cette... Chose... Qui avait transpercé son cerveau, son esprit, s'immicant dans son âme et dans sa tête comme une explosion, une force démesurée !
En effet. Papillon lui avait simplement dit : "Est-ce que tu m'entends ?"
Mais pour elle, pour qui le son était un concept abstrait, c'était plus qu'elle ne pu supporter.
Elle s'empressa de dire qu'elle ne voudrait jamais recommencer.
En effet : même ses propres pensées, sa manière de les formuler et de réfléchir étaient différentes.
Elle ne pensait pas des mots dans sa tête comme n'importe qui, elle visualisait, elle sentait, des émotions, des choses, abstraites parfois, elle imaginait aussi des choses comme si elle les touchait.
Mais jamais simplement en se parlant à elle-même dans sa tête.
Mais elle ignorait encore cette si grande différence entre sa manière de penser et celle des autres.


Les prémices d'un esprit créatif

Le monde dans lequel vivait Silence n'était pas vraiment le même monde que celui des autres.
C'était un monde sans bruits, sans quoi que ce soit pour détourner l'attention.
Calme. Propice à la réflexion. Sa manière de réflexion.
Or il lui fallait bien occuper son esprit, car elle se retrouvait souvent, longuement, seule avec elle-même.
Ce sens de la communication que les autres avaient, si abstrait pour elle, n'existait pas et elle ne l'avait jamais connu.
C'est pourquoi elle se mis à réfléchir à un moyen qui lui permettrait de communiquer plus facilement.
Elle ne se doutait pas encore que ce passe-temps créatif l'émerveillerait et l'occuperait tant.
Cependant elle dû finir par admettre qu'elle n'avait aucune idée de comment s'y prendre.
Elle devait en effet d'abord en apprendre d'avantage sur ce monde. Les ressources, les outils disponibles...
La jeune elfe se mis alors en tête de tenter d'inventer autre chose, de plus simple, en attendant.
Mais surtout pour commencer déjà à exercer son esprit créatif en découvrant les moyens techniques à sa portée.

Silence avait rapidement appris à se battre pour chasser et survivre dans ce monde. Cependant, malgré son odorat développé, elle avait fini par comprendre qu'elle ne pourrait jamais prendre par surprise les bêtes qu'elle chassait.
En effet, ce concept si étrange pour elle qu'était le son, et l'ouïe lui manquant, elle avait fini par comprendre.
C'était sûrement ça qui trahissait sa présence et non son odeur ou sa vue dont elle parvenait très bien à dissimuler les traces aux bêtes sauvages.
Il faudra qu'elle apprenne auprès d'autres éveillés à se mouvoir sans le moindre bruit.
Mais même ainsi, elle ne saurait sûrement jamais être totalement silencieuse. Un comble pour celle qui s’appelait Silence, et qui ne provoquait jamais le moindre bruit en temps normal.
Elle eu alors la brillante idée suivante :
Si jamais elle pouvait les attaquer à distance, elle n'avait pas besoin de faire si attention que ça au bruit qu'elle faisait !
Elle allait tenter d'inventer quelque chose qui pourrait lui permettre de chasser à distance, tout simplement !

Suite:
 
Revenir en haut Aller en bas
Satrama
Admin
Admin
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Une histoire Silencieuse   Sam 20 Fév - 11:02

Revenir en haut Aller en bas
http://imagina.forumgratuit.org
Folley

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 23

MessageSujet: Re: Une histoire Silencieuse   Sam 20 Fév - 18:28

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Satrama
Admin
Admin
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Une histoire Silencieuse   Sam 20 Fév - 18:50

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://imagina.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une histoire Silencieuse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire Silencieuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagina :: [RP] Imagina :: Le Grand Livre-
Sauter vers: