Imagina

Forum de la communauté WOW RP du serveur 0rigine pour le royaume Imagina
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alliance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Satrama
Admin
Admin
avatar

Messages : 1018
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Alliance   Mar 18 Avr - 14:09

Alliance
par Manon de la Tour

Ce livre ce trouve dans la Maison du Commencement, à Comté de l'or.


Alliance était une très belle jeune fille qui vivait à Sombrecomté. Elle était si belle qu'elle s'admirait elle-même sans cesse devant son miroir qu’elle considérait comme son meilleur ami. Un jour, un jeune homme, très beau lui aussi, vint en ville. Ce fut la première fois qu'Alliance admira un autre visage que le sien. Elle tomba immédiatement amoureuse de lui, pensant que leurs deux visages iraient bien dans son miroir. Mais ce jeune homme était un défias qui travaillait pour le compte d'Edwin VanCleef et qui vivait à Ruisselune, dans la Marche de l'Ouest. Les habitants de Sombrecomté l'apprirent à la suite d'une dispute et d'une bagarre qui eut lieu à l'auberge. Le jeune homme dut s'enfuir.

C'est à l'occasion de cette fuite qu'il rencontra Alliance. Celle-ci ne l'avait jusqu'alors qu'observé de loin. Elle en profita de cette situation pour l’amener chez elle et le cacher. Il était impossible de rester insensible aux charmes de d’Alliance et le jeune homme ne se fit pas prier pour la suivre chez et s’y cacher quelques jours. Il en profita largement de cette hospitalité de cette aventeuse amoureuse facile, abusant de la naïveté de la jeune fille avant de s'enfuir pour de bon. Alliance ne sut jamais son nom et ne le revit plus jamais avant une circonstance très pénible pour elle.

Le jeune homme étant un voleur, il avait eu le temps de faire une copie de la clé de la maison de sa bienfaitrice. Il revint quelques semaines plus tard avec des complices pour la cambrioler. Parmi les objets emportés par les bandits, il y avait le bien le plus précieux aux yeux d'Alliance : Son miroir. Elle eut le temps de voir la bande s'enfuir en rentrant chez elle juste à ce moment-là et elle reconnut le jeune homme qu'elle aimait malgré le masque rouge qu'il portait sur le visage. Cela la fit beaucoup souffrir et la rendit furieuse.

Les défias ne s’attaquèrent pas qu’à la maison d’Alliance. Ils firent une razzia dans toute la ville. Silencieux, agiles, ils furent rapides et si discrets que personne ne le remarqua avant qu’ils ne soient loin. Une rumeur circulaient que ces gens sans foi ni loi entreposaient tous ces trésors dans un lieu bien caché de Ruisselune. Les gardes de Sombrecomté tentèrent une expédition, mais se fut un échec. Les défias étaient trop redoutables et repoussèrent les téméraires qui tentèrent d’approcher de leur ville.

Le temps passa. Alliance eut un mari qui comptait de bien plus nombreuses années qu'elle et qui, en raison du narcissisme démesuré de sa femme, ne consentit jamais à ce qu'un autre miroir n'entra dans la maison. Elle ne se consola jamais cette perte et, en se voyant vieillir dans les reflets de l'eau, elle s'imagina que son miroir disparu était magique et contenait enfermé l'image de sa beauté d'autrefois. Elle voulait le retrouver. Son mari resta ferme et n’y consentit jamais. Alliance se résigna et son déclin s'accéléra.

Son désir de retrouver son miroir disparut de sa conscience. Elle se consacra à servir son mari du mieux qu'elle put. Quand ce lui-ci mourut, elle n'eut définitivement plus goût à la vie et se laissa mourir à son tour. Son âme tourmentée qui, elle, n'avait pas oublié, refusa cette mort et continua de hanter sa maison, implorant les rares visiteurs qui passaient par là de lui rendre sa vie et son miroir afin qu'elle puisse retrouver sa jeunesse et sa beauté perdues. Quelques éveillés, attirés par ses plaintes lugubres, le tentèrent.

Il y a peu, son cri résonnait encore dans la nuit. Un cri de rage ou de désespoir. Rejetée du monde par la Lumière des Grandes Prêtresses inquisitrices, comme un rat qu'on écrase parce qu'il est trop sale et trop vilain, rien ne pouvait apaiser les tourments provoqués par l'avidité et le désirs à jamais inassouvi du fantôme d'Alliance. Le monde n'avait pas besoin de ces indésirables qui semblent blasphémer à chaque mot qu'ils prononcent, à chacun de leur gestes, à chaque souffle. Elle devint une banshee griffue et hirsute.

Elle était devenue si vilaine ! Vilaine par ce que trop belle et cette beauté l'avait enlaidie. Belle de corps, laide dans l’âme. Personne n’était parvenu à lui faire comprendre que l’important n’était pas dans son miroir de verre et de métal, mais bien plus près, à l'intérieur d'elle-même. L'important résiste au temps. Il se bonifie alors même que le corps dépérit doucement. Personne ne le lui avait dit. Personne ne l'avait vraiment comprise. Et quand cela changea, quand on la prit en pitié, il était trop tard.

Le parcours d’une âme peut être très long avant de trouver la vérité, sans doute une vraie lumière, celle qui éclaire l’être et le fait frémir d’un bonheur que rien ne peut ternir, contrairement au miroir. Une âme peut errer longtemps, passer par dix-mille enfers avant de connaître l’épuisement qui lui fera lâcher prise. L’âme d’Alliance n’en avait pas fini. L’Ombre ne la lâchait pas. Azmii l’aspira dans son antre. « Je te rendrai un corps, moi, » lui dit-elle. Les Ténèbres c'étaient définitivement emparées d'elle, personne ne le revit jamais sauf, peut-être, les sombres agents de l'Ombre.
Revenir en haut Aller en bas
http://imagina.forumgratuit.org
 
Alliance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagina :: [RP] Imagina :: Bibliothèque-
Sauter vers: