Imagina

Forum de la communauté WOW RP du serveur 0rigine pour le royaume Imagina
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au début, il n'y avait rien...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nalaawen



Messages : 8
Date d'inscription : 21/11/2014

MessageSujet: Au début, il n'y avait rien...   Jeu 27 Nov - 9:45

Au début, il n’y avait rien…

Puis vint le Vert.

Le Vert… c’est ainsi qu’ils l’avaient surnommé depuis qu’il s’était réveillé sur cet immense tas d’os qui lui piquait les fesses. Le Vert avait rejoint un petit groupe, pour tenter de sortir de cet endroit aussi lugubre qu’étrange. Ensemble, ils avaient affronté des ombres errantes, lu des messages énigmatiques au sujet de divinités, assisté avec dépit ou amusement pour certains, à des manifestations criantes de stupidité de la part d’êtres tout roses.

Et puis, il y avait celle qui, par la suite, se nommerait Natsil. Une femelle au physique agréable, longue et minces, et aux longues oreilles. Ce fut d’ailleurs là son premier surnom. Accompagnés d’un petit barbu, « Le Barbu », et d’un autre longues-oreilles mais différent de la future Natsil, Le Vert et Longues-Oreilles parvinrent à sortir de cette sorte de crypte. Mais le monde au-dehors n’était pas des plus sympathiques. Ils en firent amèrement connaissance, en perdant le mâle longues-oreilles-plus-petites-que-Longues-Oreilles, puis Le Barbu succomba à son tour.

Continuant malgré tout leur exploration à la recherche d’abri, de vêtements, d’outils et de réponses, Longues-Oreilles et Le Vert parvinrent près d’une fumée verte des plus étranges, dans laquelle ils s’engouffrèrent pour se retrouver dans un château peuplé de fantômes, dirigé par un Maître dont ils n’arrivaient pas à comprendre les desseins. Une entité supérieure, certes, mais que voulait-elle ? Aucune idée. Ah oui… ils devaient passer des robes blanches ridicules que ne mettaient pas en valeur le Vert et le faisait ressembler à un brocoli-purée. C’est cependant dans le château qu’ils se nommèrent mutuellement…. Longues-Oreilles devint Natsil, le Vert devint Gorn.

Les pertes ne cessaient cependant pas, certes à un rythme moins effréné. Des araignées eurent raison d’une femelle aux oreilles pointues, et, d’après ce qu’on lui a dit, une servante du Maître a été assassiné par un membre du groupe, ce qui poussa ledit Maître à les virer séance tenante de son château, et à leur retirer leurs robes blanches. Le chapitre du Brocoli-purée était clos, sans que Gorn ne comprenne trop tous les tenants et aboutissants de l’affaire.

Quoi qu’il en soit, le groupe se retrouva à nouveau dans le village en ruine, au milieu de rats puants, de crocilisques affamés, de fantômes irascibles, félins félons et sinueux serpents sifflants sur vos têtes. Sans compter un éboulement et un Gardien poussant des « Vous ne passerez pas ! » qui les bloquaient dans la morne région.
Et puis, il y avait ce livre, dans la chapelle délabrée devenue leur camp de base, qui parlait de vénérer un dieu lumineux pour ne pas tomber dans l’ombre, et pour faire venir un soleil éclatant sur des fleurs… Pas un mot sur une bonne vieille hache ou sur la forge… pas étonnant, selon Gorn, que les seules qui y comprenaient quelque chose était deux femelles, Jade et Natsil.

Natsil, encore elle. Celle qui avait pris sur elle d’unir et organiser le groupe dans le château, celle qui s’était démenée pour ramener de quoi vêtir les égarés, Gorn y compris. Natsil, que certains méprisaient. Elle dépérissait petit à petit, Gorn le voyait bien. Il devait faire quelque chose de difficile pour un tas de muscle… lui parler, et la soutenir… faire de la psychomachinchose… Avec un mâle... c’est plus facile, une tape dans le dos, un coup de poing amical sur le torse, et c’est réglé. Avec une femelle… Ben ça serait aussi compliqué que de comprendre quelque chose à l’évangile de Saint-Soleil-des-fleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Nalaawen



Messages : 8
Date d'inscription : 21/11/2014

MessageSujet: Gisement!   Lun 1 Déc - 20:08

Le monticule ferrugineux qui avait surgit un beau jour au camp d'Ariden intriguait Gorn. Il y avait sûrement quelque chose à faire de ce machin... un amalgame de pierre et de métal. En tout cas, au goût, c'était métallique, cela se voyait aussi depuis l'extérieur. Des outils spécifiques comme le pensait Jade? Mais il fallait bien les fabriquer ces objets spécifiques, et sans métal... bref, on revenait au début, la quadrature du cercle, le serpent qui se mord la queue, et cætera...

Mais comment séparer la pierre du minerai? Comment aussi partir du minerai pour aboutir à un objet en métal? Il devait bien y avoir un moyen, et Gorn le trouverait. Il en était certain, dût-il se fracasser le crâne sur les rochers pour y parvenir.

Il commença, à l'aide d'une griffe, à dessiner des schémas sur le mur de sa grotte-oratoire-fumerolles...
Revenir en haut Aller en bas
Nalaawen



Messages : 8
Date d'inscription : 21/11/2014

MessageSujet: Ainsi vint la fin   Mer 3 Déc - 9:30

Assis sur le gisement de minerai, Gorn réfléchissait. Il se sentait de plus en plus inutile, vivant aux crochets des autres. Autour de lui, beaucoup avaient reçu des dons et des cadeaux de la part d'esprits ou de divinités, ils devenaient plus forts chaque jour.

Mais aucun dieu, aucun esprit n'avait répondu aux prières et aux offrandes de Gorn. Qu'avait-il manqué? Qu'avait-il fait faux? Il s'était dévoué depuis le début aux autres. Il était parmi les premiers à être sortis de la crypte, il avait invoqué les esprits et transformé une grotte pleine de rats en oratoire. Rien n'y faisait.

Et puis, plus il réfléchissait, plus ces dieux lui semblaient... tyranniques. Ils demandaient des prières, des suppliques, des offrandes, pour donner en retour un petit quelque chose afin d'aider des êtres vivants qui avaient été placés dans ce monde hostile par ces mêmes dieux. Ce n'était pas normal. Non, il n'était pas normal de devoir se transformer en créature pleurnicharde, suppliante et servante de ces esprits pour espérer avoir quelques avantage pour survivre.

Pourtant, la question de savoir pourquoi ses prières n'avaient pas eu d'effets, alors que d'autres recevaient des dons extraordinaires le taraudait. Certains pouvaient soigner, d'autres faire pousser des plantes, d'autres lançaient des éclairs ou se transformaient en bêtes. Qu'importe. Il avait la possibilité d'être utile. Il fallait juste qu'il trouve le moyen d'exploiter ce gisement pour en faire des objets.

Mais à trop penser, à trop chercher, il se fatigua et s'assoupit contre le gisement, ne voyant pas les scorpides qui l'entouraient. Quelques coups de dard bien placés sur la jugulaire, et le poison se répandit dans le corps de l'Orc. Ses dernières pensées furent pour Natsil...

Ses derniers mots furent: "Dieux de mes deux..."
Revenir en haut Aller en bas
Satrama
Admin
Admin
avatar

Messages : 1023
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Au début, il n'y avait rien...   Mer 3 Déc - 13:55

Au moment de s'endormir, Gorn vit l'image d'un loup, un grand loup blanc qui le regardait avec des yeux rouges et terribles. Aucune méchanceté n'en émanait, mais une sorte de sévérité qui le jaugeait, l'estimait, le mesurait. Le loup blanc se mit à parler et dit : "C'est ainsi que tu abandonnes ?"...

Puis se fut le trou noir au bout duquel il n'y eut aucune lumière.
Revenir en haut Aller en bas
http://imagina.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au début, il n'y avait rien...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au début, il n'y avait rien...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagina :: [RP] Imagina :: Le Grand Livre-
Sauter vers: